Actualité

Retour à toutes les actualites


Mardi 3 Décembre 2013

 

 

Le Japon un ton au-dessus
Ch. du Monde Juniors - Demi-finales
Malgré une belle résistance, l’équipe de France Juniors garçons s’est inclinée en demi-finale des championnats du monde contre une brillante équipe japonaise. Les Bleus, comme en 2012, décrochent la médaille de bronze. Les finales, en garçons comme en filles, mettront aux prises la Chine et le Japon.
Le site officiel de la compétition

France – Japon : 1-3

Enzo un peu court
Positionné en n°2 de la composition concoctée par David Johnston, Enzo Angles a eu la petite surprise d’affronter le n°2 japonais Masataka Morizono dès le premier match. Un choix tactique de la part des Japonais, dans l’optique de préserver Yuto Muramatsu, légèrement diminué par une blessure au coude, en cas de victoire 3-0 ou 3-1. Dominé dans la première manche, Enzo relevait la tête dans la seconde pour recoller à un set partout. Le moment choisi par Morizono pour placer une accélération fatale au champion d’Europe Juniors. Dépassé dans la troisième puis dans la quatrième manche, Enzo Angles s’est logiquement incliné trois manches à une.
Enzo Angles – Masataka Morizono JPN : 1/3 (6-11, 11-9, 5-11, 2-11)
Tristan méritait mieux
Le choc des n°1 a donc eu lieu bien plus tôt que prévu. Un choc de n°1 à priori déséquilibré puisque Tristan navigue autour de la 180ème place mondiale alors que son adversaire est largement intégré dans le Top 100, en 70ème position. On espérait la partie serrée, elle le fût. Au contact dans les deux premiers sets, Tristan ne parvenait pas à faire la différence dans les moments décisifs pour arracher un set au défenseur japonais. Loin de rendre les armes, et malgré un handicap de deux manches, le joueur de Pontoise-Cergy s’accrochait pour finir par être récompensé du gain de la troisième manche. Malheureusement pour les Français, un dernier coup de collier du Japonais dès l’entame du quatrième set mettait fin aux espoirs de Tristan Flore. Une défaite logique mais prometteuse pour Tristan.
Tristan Flore – Yuto Muramatsu JPN : 1/3 (9-11, 10-12, 11-7, 4-11)
Alexandre ravive la flamme
Opposé au jeune japonais (16 ans) Kohei Kambe, avec l’objectif de maintenir l’équipe de France en vie, Alexandre Robinot a parfaitement rempli sa mission. Agressif comme à son habitude, Alexandre ne laissait pas le loisir à son adversaire de s’installer dans la partie en empochant la première manche (11-5). Plus indécise, la seconde manche tournait également en la faveur du Français qui profitait de son expérience pour accroître son avance au score. Une troisième manche maîtrisée scellait le sort d’une partie rondement par le joueur de l’EP Isséenne, et redonnait espoir au clan tricolore.
Alexandre Robinot – Kohei Sambe JPN : 3/0 (11-5, 13-11, 11-7)
Morizono trop solide
Contre un adversaire à priori plus abordable, bien qu’également membre du Top 100 (92ème), Tristan Flore commençait la partie tambour battant en s’adjugeant une première manche à sens unique. Plus précis et plus juste dans ses choix, le Japonais revenait dans la partie par le gain de la deuxième manche (11-9). En difficulté contre un adversaire de plus en plus relâché, Tristan Flore ne parvenait pas à prendre le jeu à son compte. Logiquement dominé dans le troisième set, le Français cédait également dans la quatrième, mettant ainsi un terme à la rencontre.
Tristan Flore – Masataka Morizono JPN : 1/3 (11-5, 9-11, 7-11, 4-11)
L'autre demi-finale
Chine - Pologne : 3-0
A lire également
France - Japon : le choc ! 
Les Bleus s'offrent le droit d'y croire

La France dans le rythme 
L'Amérique du Sud en ouverture

Les Juniors en ordre de marche
Crédit photo : Rémy Gros