Actualité

Retour à toutes les actualites


Vendredi 10 Janvier 2014

 

 

Simon sur le toit du monde !
Finales World Tour ITTF - Moins de 21 ans

C'est un exploit, un immense exploit que vient de signer Simon Gauzy à Dubaï en s'imposant dans le tableau moins de 21 ans. Le jeune français inscrit son nom au palmarès d'une épreuve qui s'était jusqu'alors refusée à un pongiste tricolore. Historique !

Le site officiel de la compétition

Moins de 21 ans messieurs - Le tableau
Simon Gauzy a dominé son ami et adversaire allemand Patrick Franziska en finale du tableau moins de 21 ans des finales du World Tour ITTF. Une énorme performance tant l'Allemand s'était montré solide en poule, la veille, contre Simon (victoire de l'allemand 4/2), puis en demi-finale contre le Japonais Morizono (4/0). En s'adjugeant l'épreuve la plus prestigieuse du circuit -21 ans, Simon Gauzy accroche une nouvelle victoire dans une compétition majeure, quelques mois après son premier titre de champion de France séniors. Il signe également un résultat historique pour le ping tricolore. Tout simplement phénoménal !

Simon Gauzy : "C'est la première fois que je bats Patrick ! Lors des championnats d'Europe, j'ai perdu à deux reprises contre lui, mais je sentais que tôt ou tard je pouvais le battre. Aujourd'hui je suis absolument ravi !"

Patrick Chila (coach) : "Mes félicitations vont à Simon pour cette immense performance. Nous savons que Franziska a un solide revers, il était important, aujoutd'hui, que Simon concentre ses attaques en milieu de table !"

Simon Gauzy (80) - Patrick Franziska GER (48) : 4/2 (11-7, 9-11, 11-8, 8-11, 11-6, 14-12)


Tous les regards sont maintenant tournés vers Adbdel Kader Salifou qui disputera demain les 1/4 de finale du tableau séniors. Rdv Samedi 11/01 à 11h00.
A lire également

Simon Gauzy, toujours plus haut !
Incroyable Salifou !

Simon Gauzy dans le dernier carré !

Que le spectacle commence

Une belle carte à jouer

Simon Gauzy sera également de la partie

Quentin Robinot ira à Dubaï

Salifou signe le triplé

Salifou jusqu’au bout