CHAPITRE IV

RÈGLEMENT CONCERNANT L'ÉTABLISSEMENT DU CLASSEMENT

TITRE ILE CLASSEMENT

Article 1 - Généralités

Le classement est appliqué aux licenciés traditionnels de la Fédération française de tennis de table.

 

1.1 - Séries

Le classement est composé de 3 séries :

- la série nationale qui comprend les joueuses numérotées de 1 à 300 au nombre de points et les joueurs numérotés de 1 à 1000 au nombre de points.

 

- la série régionale qui comprend 6 échelons :

                                                   MESSIEURS                                      DAMES

          25                                    1800 points à                                1450 points à

                                         numéro 1001 aux points             numéro 301 aux points

          30                               1700 - 1799 points                      1350 - 1449 points

          35                               1600 - 1699 points                      1250 - 1349 points

          40                               1500 - 1599 points                      1150 - 1249 points

          45                               1400 - 1499 points                      1050 - 1149 points

          50                               1300 - 1399 points                       950 - 1049 points

 

- la série départementale qui comprend 9 échelons :

                                                   MESSIEURS                                      DAMES

          55                               1200 - 1299 points                         850 - 949 points

          60                               1100 - 1199 points                         750 - 849 points

          65                               1000 - 1099 points                         650 - 749 points

          70                                 900 - 999 points                           550 - 649 points

          75                                 800 - 899 points                           450 - 549 points

          80                                 700 - 799 points                           350 - 449 points

          85                                 680 - 699 points                           330 - 349 points

          90                                 660 - 679 points                           310 - 329 points

          NC                                    < 660 points                                  < 310 points

1.2 - Utilisation

Toutes les règles de composition d'équipe, de répartition par assiette, ou de simple comparaison entre deux licencié(e)s, messieurs ou dames, doivent se baser :

- en 1er, sur le classement mondial si celui-ci est indiqué sur la licence,

- en 2e, sur le nombre de points inscrits sur la licence.

- en 3e, sur le N° pour les classés nationaux en cas d'égalité de points.

 

Toutes les autres indications (numéro, classement,…) sont données à titre purement informatif.

 

Cas particulier :

Pour les joueurs classés dans les 1000 premiers et les joueuses classées dans les 300 premières, dans l'hypothèse où plusieurs joueurs(es) de la même équipe auraient le même nombre de points, la composition de l'équipe doit tenir compte du numéro national.

 

Article 2 - Compétences d'élaboration

Le classement des joueuses et joueurs de la série nationale, de la série régionale et de la série départementale est établi par la Commission fédérale de classement, sauf en cas de reprise d'activité (cf. article 18).

 

Article 3 - Saisie des résultats

La Commission fédérale de classement est responsable de la saisie des résultats de toutes les compétitions nationales.

Les résultats de ces épreuves doivent être transmis in extenso et sous huitaine dans leur forme originale (procès-verbal, feuille de match, tableau) à la Fédération. Ils sont alors saisis dans le logiciel fédéral.

Les commissions régionales et départementales sont responsables de la saisie des résultats de toutes les autres compétitions de leur niveau. Elles doivent mettre en œuvre les moyens adéquats afin d'obtenir une saisie fiable, unique et rapide dans le logiciel fédéral.

 

Article 4 - Transmission des résultats

Tous les résultats saisis dans le logiciel fédéral aux niveaux départemental et régional doivent être transmis informatiquement tous les mois à la FFTT. Cet échange permet de calculer les classements nationaux et régionaux en temps réel.

Inversement, tous les résultats nationaux saisis dans le logiciel fédéral sont transmis deux fois par saison à chaque niveau régional.

Une circulaire administrative paraît chaque saison pour donner toutes les dates clés de saisie et d'échange des fichiers de résultats.

Les résultats des compétitions saisis après les remontées des résultats, sont comptabilisés pour la phase suivante.

 

Article 5 - Élaboration des classements

Le classement fédéral est élaboré selon les règles définies au titre II. Il inclut le classement national, le classement régional et le classement départemental.

 

TITRE II

RÈGLES D'ÉLABORATION DUCLASSEMENT NATIONAL

Article 6 - Classement officiel, situation mensuelle

6.1 - Prise en compte des résultats

Afin de permettre une prise en compte homogène des résultats, ceux-ci sont saisis par l'échelon concerné dans le logiciel fédéral.

Leur interprétation est ensuite réalisée :

- au niveau national (cf. article 13)

 

6.2 - Règles d'élaboration

Le reclassement à mi-saison est obligatoire pour tous, il implique que tous les licenciés doivent apposer une nouvelle étiquette licence pour la 2e phase avec le nouveau classement. Le nombre de points qui apparaît alors sur la licence est celui calculé réellement par la FFTT au point près.

 

6.3 - Classement officiel

La saison sportive étant séparée en 2 phases distinctes, avant le début de chaque phase paraît un classement officiel qui sert de référence pendant toute la durée de la phase. Il est donc établi officiellement 2 classements par saison qui sont diffusés à tous les juges-arbitres nationaux et les correspondants de ligue. Le classement officiel valable pour la 1re phase sera celui diffusé fin juin et celui valable pour la 2e phase sera celui  diffusé début janvier.

Les situations mensuelles de janvier et de juin servent à élaborer les  deux  classements officiels.

Pour pouvoir traduire le nombre de points calculés en classements par tranche (25, 30, ..., NC), il suffit de suivre les 2 étapes suivantes :

1 - retirer à la situation mensuelle de fin de phase pour tous les joueurs la dérive de points (cf. article 9.2.A) qui sera communiquée par la FFTT ;

2 - utiliser le tableau d'équivalence donné à l'article 1.1.

 

Exemple 1 : Xavier (classé 55 en septembre) possède 1378 points à la situation mensuelle de janvier. La dérive communiquée par la FFTT est de 32 points. Il possède donc en réalité 1346 points, ce qui le situe au classement 50 (il est dans la tranche [1300 - 1399]).

Exemple 2 : Nathalie (classée 40 en septembre) possède 1281 points à la situation mensuelle de janvier. La dérive communiquée par la FFTT est de 32 points. Elle possède donc en réalité 1249 points, ce qui la situe toujours au classement 40 (elle est dans la tranche [1150 - 1249]).

 

6.4 - Situation mensuelle

Le classement prend en compte les résultats de 10 périodes différentes : juillet/août/ septembre, octobre, novembre, décembre, janvier, février, mars, avril, mai et juin.

A chaque période, paraît une situation mensuelle qui traduit l'évolution du joueur au cours du mois.

La situation mensuelle d'une période P paraît vers le 10 de la période suivante (avec prise en compte du classement mondial de la période P). Par exemple, la situation du mois de novembre paraît vers le 10 décembre. Elle prend en compte le classement mondial de novembre.

Elle n'a aucun caractère officiel.

La situation mensuelle prend en compte les résultats nationaux, régionaux et départementaux. Chaque mois, la FFTT transmet à chaque ligue un fichier qui comporte la liste numérotée de tous ses joueurs avec le nombre de points calculés. Ce fichier constitue la situation mensuelle.

Les informations contenues dans ce fichier ne peuvent faire l'objet d'une parution électronique sans l'accord préalable de la FFTT (décision du comité directeur du 26 juin 1999.)

 

Article 7 - Les bases du classement

7.1 - Il est établi un classement totalement informatisé par numéro. Ce classement est actualisé tous les mois par calcul des points échangés au cours des compétitions du mois précédent, puis par numérotation en fonction du nombre de points de chaque joueur.

Le classement est basé sur un échange de points positifs ou négatifs, variable selon le nombre de points des deux joueurs.

Il dépend de plusieurs critères :

- la victoire ou la défaite d'une part,

- son caractère attendu ou non,

- l'importance de la compétition symbolisée par un coefficient qui multiplie le nombre de points échangés.

Toute partie jouée dans le cadre d'une compétition figurant dans le tableau ci-après (article 8), provoque un transfert de points entre le perdant et le gagnant (sauf cas d'un WO confirmé et justifié par le juge-arbitre).

L'importance de ce transfert dépend en partie de la différence de points entre les deux joueurs et en partie de l'importance de la compétition (son coefficient).

 

7.2 - Quand deux joueurs sont dans l'aire de jeu, il y a transfert de points entre les deux joueurs, que la partie aille ou non à son terme (c'est-à-dire notamment en cas d'abandon au cours de la partie).

Quand un des deux joueurs ne se présente pas dans l'aire de jeu, il perd les points qu'il aurait dû perdre s'il avait participé et perdu cette partie. Son adversaire n'est pas crédité des points qu'il aurait pu gagner. Ceci ne concerne que la première partie non terminée.

 

Article 8 - Coefficients affectés aux compétitions

Les différentes compétitions organisées par la FFTT n'ont pas la même importance. Du fait de cette hiérarchie, à chaque compétition est attribué un coefficient intervenant dans le calcul des points.

 

Les lettres N, R, D se réfèrent respectivement à National, Régional et Départemental

                              

 

       Compétitions par équipes               Coef.              Compétitions individuelles

                                                                         1,5         Championnat de France senior (N)

                                                                         1,5                           Top 12 National

                                                                        1,25         Critérium Fédéral senior (N, R, D)

                                                                        1,25          Finales par classement (N, R, D)

         Championnat de France                     1                                          

 (y compris barrages et titres) (N,R,D)

    Challenge Bernard Jeu (N, R)             0,75                                       

                                                                           1      Championnats de France Jeunes

                                                                                                           (N,R,D)

                                                                           1     Critérium Fédéral Jeunes (N, R, D)

                                                                           1            Finales individuelles (R, D)

0,75 : Une épreuve individuelle ou par équipes au choix par ligue (R)

0,75 : Une épreuve individuelle ou par équipes au choix par département (D)

                                                                           1      Championnat de France Vétérans                                                                          (N, R, D)

                                                                           1    Championnat de France Corporatifs

                                                                                                          (N, R, D)

Championnat de France des Régions (N)                                  0,75       

       Coupe nationale vétérans (N,R,D)   0,75                                 

            Coupe nationale corporative           1                                   

              Interclubs jeunes (N, R, D)           0,5                                  

                                                                        0,75 Tournois nationaux et internationaux

                                                                                                   joués en France

        Autres compétitions par équipes      0,5     Autres compétitions individuelles

          régionales et départementales                   régionales et départementales

               

Article 9 - Explication du système

9.1 - Principe général

Chaque joueur ou joueuse possède un total de points qui indique son niveau de jeu indépendamment de la catégorie ou du sexe. Ce total varie en fonction des résultats enregistrés. Lors d'une rencontre entre deux joueurs, quelques points sont transférés du perdant au gagnant ce qui permet d'avoir une liste dynamique dans laquelle le niveau est ajusté en permanence.

Le nombre de points à transférer dépend de l'écart de points entre les deux joueurs. Deux joueurs ayant un nombre de points identique ont les mêmes chances de gagner ou de perdre. Un écart important signifie que l'un des joueurs a une chance importante de gagner. En d'autres termes, le total de points permet de quantifier le niveau d'un joueur par rapport à l'autre. A chaque partie, entre deux joueurs classés, le gagnant acquiert des points et vice versa. Lorsqu'un joueur est nettement "meilleur" que l'autre, il y a très peu de points en jeu (voire pas du tout) si le match se termine comme on peut s'y attendre. Par contre, le joueur le plus faible récupère beaucoup plus de points si le résultat est inverse. Finalement, le nombre de points d'un joueur se stabilise à un niveau qui reflète l'équilibre entre points gagnés et points perdus.

Plus il y a de résultats enregistrés pour un joueur donné, meilleure est la précision de son total de points.

 

9.2 - Réajustement de fin de phase

A - Dérive

Ce système ayant tendance à faire augmenter le nombre de points moyen des joueurs (on gagne plus de points qu'on en perd pour des résultats "normaux"), il est nécessaire d'opérer un réajustement global pour tous les joueurs à chaque phase. On garde ainsi une échelle de points permettant la comparaison des niveaux d'une phase sur l'autre.

Ce réajustement est illustré par l'exemple suivant :

En fin de phase, un joueur possède 1810 points et la moyenne des points de l'ensemble des joueurs est de 1605 points.

A la fin de la phase précédente, la moyenne des points de l'ensemble des joueurs était de 1596 points soit un écart de 9 points par rapport à la moyenne précédente.

Le joueur débute donc la phase suivante avec 1810 - 9 = 1801points.

 

Cas particulier des joueurs qui se licencient en seconde phase

Lorsqu'un joueur se licencie en seconde phase, celui-ci ne perd pas les points du réajustement de la première phase.

 

B - Cas des non-classés

A la fin de chaque phase, tous les joueurs qui ont moins de 650 points sont réinitialisés à 650 points.

De même, toutes les joueuses qui ont moins de 300 points sont réinitialisées à 300 points.

 

Article 10 - Le traitement des résultats

10.1 - Le calcul des points échangés

Pour chaque partie jouée, l'ordinateur compare le nombre de points respectif de chaque joueur pour la période en cours et calcule les points exacts à transférer. Ceux-ci dépendent de l'écart de points entre les deux joueurs et de l'importance de la compétition considérée selon le tableau suivant (coeff = 1) :

 

       Résultat            VICTOIRES          DÉFAITES          VICTOIRES          DÉFAITES

Ecart de points       NORMALES        NORMALES       ANORMALES      ANORMALES

           0-24                         6                           -5                           6                           -5

          25-49                      5,5                        -4,5                         7                           -6

          50-99                        5                           -4                           8                           -7

       100-149                      4                           -3                          10                          -8

       150-199                      3                           -2                          13                         -10

       200-299                      2                           -1                          17                       -12,5

       300-399                      1                          -0,5                        22                         -16

       400-499                    0,5                          0                          28                         -20

          500+                         0                            0                          35                         -25

 

10.2 - Initialisation et équivalence avec les anciens classements

Afin d'incorporer un joueur ou une joueuse qui n'a jamais été classé ou qui reprend une licence après au moins une saison d'arrêt (voir article 18), on utilise le tableau ci-dessous pour affecter un nombre de points à l'initialisation :

 

     Anciens Classements          Initialisation Masculin            Initialisation Féminin

                       25                                           1850                                         1500

                       30                                           1750                                         1400

                       35                                           1650                                         1300

                       40                                           1550                                         1200

                       45                                           1450                                         1100

                       50                                           1350                                         1000

                       55                                           1250                                          900

                       60                                           1150                                          800

                       65                                           1050                                          700

                       70                                             950                                           600

                       75                                             850                                           500

                       80                                             750                                           400

                       85                                             690                                           340

                       90                                             670                                           320

                      NC                                            650                                           300

 

Cas particulier des joueurs classés dans les 50 meilleurs mondiaux :

 

Le nombre de points mensuels d'un joueur X classé dans les 50 premiers mondiaux est égal au nombre de points de la période en cours du premier joueur qui n'est pas classé dans les 50 premiers mondiaux plus 4 points par écart de place entre la valeur 51 et la place mondiale de la période en cours du joueur X.

 

Exemple 1 : Pour le classement du mois de février, le premier joueur non classé dans les 50 premiers mondiaux est le joueur Y. Son nombre de points après calcul est de 2774 points. Le calcul de points du joueur X, classé n°27 mondial en février, s'effectue de la façon suivante : 2774 + (4 x (51-27)) = 2774 + (4 x 24) = 2774 + 96 = 2870 points. Ainsi, le joueur X sera classé en février n°27 mondial avec 2870 points. Le classement du joueur Y est calculé suivant la règle normale.

 

Exemple 2 : Pour le classement du mois de décembre, la première joueuse non classée dans les 50 premières mondiales est la joueuse Y. Son nombre de points après calcul est de 2401 points. Le calcul de points de la joueuse X, classée n°14 mondial en décembre, s'effectue de la façon suivante : 2401 + (4 x (51-14)) = 2774 + (4 x 37) = 2401 + 148 = 2549 points. Ainsi, la joueuse X sera classée en décembre n°14 mondial avec 2549 points. Le classement de la joueuse Y est calculé suivant la règle normale.

 

 

 

Article 11 - Introduction de points bonus

A ce calcul de base, s'ajoutent les points bonus suivants :

 

a - Pour le Critérium fédéral :

Les 14 joueuses ou joueurs qui de part leurs résultats du 3e tour du critérium fédéral National 1 seniors ne disputent pas 4 tours se voient attribuer un bonus de 30 points pour le tour auquel ils ne participent pas.

Ex : le joueur X qui termine aux places de 1 à 14 lors du 3e tour de Nationale 1, se verra attribuer 30 points après le 4e tour.

De même, ce bonus de 30 points doit aussi être ajouté aux deux joueurs suivants, participant au critérium fédéral :

- la première du tour 3 de N2 seniors dames

- le premier du tour 3 de N2 seniors messieurs

 

b - Pour le Championnat de France senior :

On ajoute un bonus variable selon la place obtenue dans l'épreuve.

 

Place obtenue        1er              2e         3e et 4e     5e à 8e    9e à 16e  17e à 32e

Points bonus           24              20              16              12                8                 4

NB : les coefficients ne s'appliquent pas aux points bonus.

 

c - Pour le Top national senior :

On ajoute un total de points dégressif de 1 point pour chaque place variant de 24 points pour le vainqueur à 1 point pour le 24e.

 

d - Pour le Groupe France Promotion :

Le nombre de points mensuels d'un joueur ou d'une joueuse du Groupe France Promotion, sera attribué par la Commission fédérale de classement en accord avec la Direction technique nationale, en tenant compte :

- de leurs résultats nationaux

- de leurs résultats mondiaux

- de leur classement mondial.

 

Article 12 - Prise en compte des résultats internationaux

Les joueuses et joueurs licenciés en France et classés dans les 50 meilleurs mondiaux sont classés en France dans le même ordre.

 

Article 13

13.1 - Prise en compte des résultats régionaux et départementaux

 

Ils sont comptabilisés selon les mêmes règles que les résultats nationaux. Les coefficients affectés aux compétitions régionales sont indiqués dans le tableau décrit à l'article 8.

Ex :         Championnat par équipes régionale 1 : coefficient = 1

                Critérium fédéral individuel senior R2 : coefficient = 1,25

                Epreuve au choix départementale : coefficient = 0,75

13.2 - Prise en compte des résultats des licences promotionnelles

Les résultats des parties qui impliquent 1 ou 2 joueurs titulaires d'une licence promotionnelle ne sont pas pris en compte.

 

Article 14 - Inactivité

Pour ne pas être reconnu en inactivité, un joueur doit avoir effectué un minimum de 10 parties au cours de la saison (phases 1 et 2 comprises).

A défaut, il est retiré 5 points par partie manquante.

 

Cas particulier des joueurs qui se licencient en seconde phase

Lorsqu'un joueur se licence au cours de la deuxième phase, celui-ci doit avoir effectué un minimum de 10 parties sur la 2e phase pour ne pas être reconnu en inactivité.

A défaut, il est retiré 5 points par partie manquante.

 

Article 15 - Exemples

Exemple N°1 : Thierry (2015 points) bat Thomas (1955 points) au cours du Critérium fédéral Nationale 2 Senior (coeff =1,25).     ==> Ecart de points = 60.

Il s'agit donc d'une victoire normale pour Thierry et d'une défaite normale pour Thomas.

==> Thierry gagne donc 5 points x 1,25 soit 6,25 points,

==> Thomas perd donc 4 points x 1,25 soit 5 points.

 

Exemple N°2 : Frédéric (1850 points) bat François (2018 points) au cours du championnat par équipes (coeff =1). ==> Ecart de points = 168.

Il s'agit donc d'une victoire anormale pour Frédéric et d'une défaite anormale pour François.

==> Frédéric gagne donc 13 points x 1 soit 13 points,

==> François perd donc 10 points x 1 soit 10 points.

 

Exemple N°3 : Olivia (2250 points) bat Nathalie (2230 points) en 1/8ème de finale aux championnats de France Senior (coeff =1,5; bonus). ==> Ecart de points = 20.

Il s'agit donc d'une victoire normale pour Olivia et d'une défaite normale pour Nathalie.

==> Olivia gagne donc 6 points x 1,5 soit 9 points,

==> Nathalie perd donc 5 points x 1,5 soit 7,5 points mais elle gagne 8 points de bonus du fait de son 1/8e de finale donc au total elle gagne 0,5 points.

NB: Olivia se verra affecter les points bonus plus tard en fonction de sa place finale aux championnats de France.

 

Article 16 - Présentation du classement

Une fois le total de points calculé pour tous les joueurs, une numérotation globale est effectuée de 1 à... N qui prend en compte tous les joueurs, étrangers compris.

Une 2e numérotation est également effectuée pour les joueurs français exclusivement, et une 3e pour les joueurs étrangers.

Les nombres de points publiés sont arrondis au nombre entier le plus proche (exemple : 1682,5 est arrondi à 1683).

 

Exemple :

François = 2100 pts, Marcel = 2089 pts, Gérard = 2132 pts, Philippe = 2111 pts sont tous de nationalité française

Chen = 2115 pts, Jindrak = 2134 pts, Jorg = 2080 pts sont tous de nationalité étrangère.

 

La numérotation effectuée sera donc :

- pour le classement global : Jindrak (n°1), Gérard (n°2), Chen (n°3), Philippe (n°4), François (n°5), Marcel (n°6), Jorg (n°7)

 

- pour le classement français : Gérard (n°1), Philippe (n°2), François (n°3), Marcel (n°4)

- pour le classement des étrangers : Jindrak (n°1), Chen (n°2), Jorg (n°3)

 

Le nombre de points publiés et inscrits sur la licence, sont arrondis au nombre entier le plus proche.

Exemple :

- 1525,33 arrondi à 1525

- 1525,53 arrondi à 1526

 

Article 17 - Diffusion, contestation et validation du classement

Le classement fédéral est diffusé dès la fin de chaque phase (janvier et juillet) sur le minitel.

Dans les 10 jours qui suivent la diffusion de la situation mensuelle, les contestations éventuelles sont recevables. Elles doivent être dûment motivées et accompagnées des justificatifs nécessaires.

 

Article 18 - Reprise d'activité

Lorsqu'un joueur reprend une licence après un certain nombre de saisons d'arrêt, la commission de classement de l'échelon compétent propose de lui attribuer un capital de points égal à son dernier total de points diminué de 25 points par saison d'arrêt, plus les 50 points d'inactivité, (75 points par saison) dans la limite de 450 points.

Dans tous les cas, il ne peut se voir attribuer un capital de points inférieur à celui d'un non-classé.

 

Toutefois, la commission fédérale de classement peut procéder au réajustement du nombre de points d'initialisation d'un joueur, dès qu'un nombre suffisant de résultats est connu (sur-classement ou sous-classement du joueur).

 

Un joueur classé peut redevenir non classé.

 

Exemples :

- un joueur 70 avec 952 qui arrête 2 ans perd 150 points et sera classé 75 avec 802 points (952 - 150 = 802 points)

- un joueur 45 avec 1450  qui arrête 8 ans perd 450  points et redevient 65 avec 1000 points (1450 - 450 = 1000 points)

- un joueur 80 avec 709 points qui arrête 3 ans perd 225 points et redevient NC avec 650 points (709 -225 = 484 , ramenés à 650 points).