Site officiel

actualité

Les Bleus montent dans le quart

Publié le : 25/09/2014

Mission accomplie. La France a poursuivi du bon pas, jeudi après-midi, son aventure dans le tableau masculin des championnats d’Europe par équipes. Les Bleus ont bouclé la phase de poule à la deuxième place de leur groupe, derrière l’Espagne. Ils devancent la Grèce et la Slovaquie. Une place de dauphin synonyme de billet pour les quarts de finale, où ils devront se frotter à l’Allemagne, tenante du titre européen.


Pour tout savoir sur l'Euro 2014  www.fftt.com/EURO2014

Les choses avaient pourtant mal commencé, à la MEO Arena de Lisbonne, pour l’équipe de Patrick Chila et HAN Hua. Appelés à se frotter à la Grèce de Gionis et Kreanga, à l’heure du déjeuner, les Bleus ont buté sur l’obstacle. Adrien Mattenet a attaqué la rencontre du mauvais pied, s’inclinant 3-1 face à Panagiotis Gionis. Simon Gauzy n’a pu rétablir l’équilibre, perdant lui aussi, mais en cinq manches, contre Kalanikos Kreanga. La victoire de Stéphane Ouaiche contre Konstantinos Papageorgiou, l’habituelle bête noire des Français, en trois sets parfaitement maîtrisés, a entretenu l’espoir. Un espoir que l’impeccable Kreanga s’est attaché à détruire, en infligeant à Adrien Mattenet sa deuxième défaite de la rencontre.

A ce stade de la compétition, il restait à l’équipe de France une mission périlleuse à accomplir pour sauver sa peau et s’inviter en quarts de finale : dominer l’Espagne, jusque-là invaincue dans le tournoi. Simon Gauzy, Adrien Mattenet et Stéphane Ouaiche s’y sont attelés avec des manières de maîtres des lieux. Le premier a mis un certain temps à lancer sa mécanique, s’inclinant en trois manches sèches face à l’Espagnol Jesus Cantero. Mais les victoires d’Adrien Mattenet sur Carlos Machado, puis de Stéphane Ouaiche, le plus solide Français de la journée, toujours invaincu sous le maillot national, face à Marc Duran, ont remis les Bleus dans le bon ordre. Simon Gauzy a bouclé l’affaire en trois manches, contre Alvaro Robles.

Avec deux victoires au compteur, face à la Slovaquie en début de compétition, puis contre l’Espagne, pour une seule défaite, concédée à la Grèce, l’équipe de France a déjà atteint un premier objectif. Elle est sortie des poules. Mais le tirage au sort lui a réservé le plus coriace des adversaires : l’Allemagne de Timo Boll et Dimitrij Ovtcharov. « Les Allemands nous avaient battus largement l’an passé à ce même stade de la compétition, explique Jean-Claude Decret, le directeur du haut niveau. Nos joueurs auront à cœur de faire mieux, voire de les titiller. »

1/4 de finale : 
19h heure française
 : France - Allemagne

 


Les filles pour les places 9 à 16

Un sort moins enviable a été réservé aux Françaises. Avec une victoire (Turquie) et une défaite (Allemagne) au bilan de leur première journée, elle devait absolument dominer l’Autriche, ce jeudi après-midi, pour apercevoir les quarts de finale. Pas simple. Carole Grundisch n’a pas été loin de lancer les Bleues sur un train d’enfer. Elle a mené 8/6 dans la cinquième manche, face à LIU Jia, avant de s’incliner 11/8 et laisser filer le gain du premier point. Puis LI Xue a cédé à son tour, en quatre sets, devant les attaques de la jeune Autrichienne Sofia Polcanova. Enfin, Laura Gasnier a laissé la victoire à l’accrocheuse Amelie Solja, en cinq sets, au terme d’une intense bataille.

Les Françaises poursuivront leur parcours dans le tableau pour les places de 9 à 16, vendredi matin (11 h en France), face à l’Ukraine. En cas de victoire, elles pourraient croiser la route de la Russie.

11h heure française : France – Ukraine (A suivre en direct vidéo)


Informations pratiques
Pour tout savoir sur l'Euro 2014, consultez la page dédiée sur le site fédéral
Pour partager cet article, copiez ce lien : http://bit.ly/Francequarts
Crédit photo : Manfred Schillings