Site officiel

actualité

Les Bleus démarrent du bon pied

Publié le : 13/06/2015
Joli début. Presque parfait. Pour leur entrée aux Jeux européens de Bakou, les premiers de l’histoire, les Français ont connu une double réussite, ce samedi 13 juin, dans la compétition par équipes. Une victoire dans la matinée, pour les filles, face à la modeste formation de l’Azerbaïdjan. Puis une autre, moins aisée, dans l’après-midi pour les garçons, face à la Grèce. Les unes comme les autres poursuivront leur route, dimanche, en quarts-de-finale.
Le site des Jeux européens 2015
Les messieurs domptent leurs démons

En se frottant à la Grèce, une équipe de vieux briscards, les Français n’avaient pas la partie facile. Simon Gauzy, surtout. Le numéro 1 français a ouvert la rencontre face à Panagiotis Gionis, le n°20 mondial. Son entame a été très délicate, au point de laisser échapper les deux premiers sets sur le même score, 11/2. Mais le Français a su magnifiquement réagir, à l’orgueil, pour revenir à 2 sets partout. Dans la manche décisive, il a compté deux balles de match, à 10/8, avant de laisser filer la partie. Dommage.

La rencontre semblait mal engagée, mais Adrien Mattenet a remis les choses en bon ordre. Concentré et agressif, le champion de France 2015 a d’abord écarté Kalinikos Kreanga (11/1, 11/7, 8/11, 11/6), puis donné le point de la victoire en dominant Konstantinos Papageorgiou en 5 sets accrochés (11/7, 5/11, 14/12, 9/11, 11/4). Dans l’intervalle, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson avaient donné l’avantage à la France en remportant le double, en 4 manches (11/4, 7/11, 11/8, 11/7), contre la paire Kreanga/Papageorgiou.

En quart-de-finale, dimanche, les Française croiseront le fer avec la Biélorussie de Vladimir Samsonov, difficile vainqueur de la République Tchèque (3 victoires à 2).

Programme et résultats

Quarts de finale - Le tableau

14 juin - 9h30 HF : France - Biélorussie

8èmes de finale
France - Grèce : 3-1

Simon Gauzy - Panagiotis Gionis : 2/3
Adrien Mattenet - Kalinikos Kreanga : 3/1
E. Lebesson/S. Gauzy - K. Kreanga/K. Papageorgiou : 3/1
Adrien Mattenet - Konstantinos Papageorgiou : 3/2

 

Les dames sans trembler

Appelées à jouer dès le début de la matinée au Bakou Sports Hall, les filles n’ont guère pris le temps de découvrir les lieux. Le tirage au sort leur avait été favorable, en leur offrant en guise d’entrée l’adversaire le plus faible de la compétition, l’Azerbaïdjan. « Le meilleur scénario possible », reconnaît Carole Grundisch. Li Xue a débuté le travail sans fausse note, s’imposant 3-0 face à Rufat Guliyeva (11/2, 11/3, 11/8), en 15 petites minutes de jeu. Carole Grundisch en a eu besoin de seulement 12 pour écarter de sa route Maryam Imanova sur le même score (11/5, 11/5, 11/3). Le double, formé de Li Xue et Xian Yifang, a bouclé l’affaire sans laisser filer un seul set (11/3, 11/5, 11/5). Une copie sans la moindre tâche. Solide.

La suite s’annonce plus coriace, dimanche, en quart-de-finale. Les Françaises y seront opposées à la République Tchèque, sortie victorieuse ce samedi matin de son duel avec l’Autriche. Mais l’obstacle n’est pas insurmontable. Carole Grundisch l’explique : « Nous avons un coup à jouer dans cette compétition. Le tirage était inespéré. A nous d’en profiter. »

Programme et résultats
Quarts de finale - Le tableau
14 juin - 6h30 HF : France - République Tchèque
8èmes de finale
France - Azerbaïdjan : 3-0
Li Xue - Rufeta Guliyeva : 3/0
Carole Grundisch - Maryam Imanova : 3/0
X. Li/Y. Xian - R. Guliyeva/S. Shirinova : 3/0