Site officiel

actualité

Le chef d'oeuvre de Lebesson

Publié le : 14/06/2015
Emmanuel Lebesson n’oubliera pas de sitôt la journée du dimanche 14 juin 2015. Le Français y a connu une double réussite. La première est individuelle : une victoire de prestige, nette et sans nuance, sur le Biélorusse Vladimir Samsonov, n°9 mondial. Costaud. La seconde, plus collective, lui a apporté au moins autant de plaisir : un billet pour les demi-finales du tournoi par équipes des premiers Jeux européens. Deux solides performances réalisées dans une même salle : le Sports Hall de Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan.
"J'ai joué à mon meilleur niveau"

Son match contre Vladimir Samsonov, Emmanuel Lebesson l’a abordé sans vraiment rouler des mécaniques. Certes, l’équipe de France menait face à la Biélorussie, en quart de finale du tournoi, après le succès accroché d’Adrien Mattenet contre Evgueni Chtchetinine (3-2). Mais la logique des chiffres ne donnait pas cher de ses chances. Lui-même en convient : « J’avais gagné un seul set au cours de nos 20 derniers matches. Et je ne l’avais jamais battu. Autant dire que je n’abordais pas la rencontre en position de favori. »

Le premier set, remporté par l’immense Biélorusse, a confirmé les faits (11/7). Mais, surprise, la suite de la partie a choisi de changer de camp. Emmanuel Lebesson s’est offert la deuxième manche (11/7), puis la troisième (11/9), avant de boucler l’affaire comme dans un rêve, en quatre sets (11/7). « Il était dans un jour moyen. De mon côté, j’étais vraiment dans un super jour. J’ai joué à mon meilleur niveau, en lui donnant un minimum de points possible, sans trop sur-jouer. Je suis évidemment très content. Mais surtout pour l’équipe. Cette victoire nous a placés en parfaite position pour les battre et gagner notre place en demi-finale. »

Emmanuel Lebesson, actuel 79ème au classement mondial ITTF, n’avait plus battu un joueur du top 10 depuis trois ans. Sa performance face à Vladimir Samsonov justifie déjà son voyage vers Bakou pour les Jeux européens. Associée aux succès d’Adrien Mattenet dans le premier simple, puis de son double avec Simon Gauzy, elle a aussi envoyé les Bleus dans le dernier carré du tournoi par équipes. Ils doivent y affronter l’Allemagne, ce dimanche 14 juin, à partir de 16 h 30.