Site officiel

actualité

P. Berrest : Un avant-goût des Jeux de Rio

Publié le : 19/06/2015
Les épreuves de tennis de table se terminent ce vendredi 19 juin à Bakou, en Azerbaïdjan. L’équipe de France n’y a pas décroché un billet olympique, mais elle ramène d’Azerbaïdjan une médaille d’argent. Pascal Berrest, le DTN, dresse le bilan de la compétition.
Que faut-il retenir des Jeux Européens ?
Pascal Berrest : Cette compétition était importante, car l’ITTF en avait fait une étape de sélection pour les Jeux de Rio en 2016. Nous y avons emmené nos trois meilleurs garçons et filles au classement mondial. La formule se présentait comme un avant-goût des Jeux, avec une formule identique à celle du tournoi olympique. Et nous avons pu constater que les pays européens ont tous envoyé à Bakou leurs meilleurs pongistes. Dans un tel contexte, nous avons été chercher une médaille d’argent par équipes, chez les garçons, dont tout le monde rêvait. Elle fait du bien à tout le monde et valide les choix de travail technique que nous avons fait en début de saison. Nous partions de l’idée que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs. Les Jeux Européens nous donnent raison.
Que représente cette médaille d’argent ?
Une récompense pour les joueurs et l’encadrement. Les entraîneurs ont su insuffler une culture du travail et de l’engagement au quotidien. Ils ont montré la voie : donner de la qualité à chaque coup à l’entraînement, trouver de la stabilité dans son lieu de vie, gagner en régularité dans les résultats. Cette médaille d’argent peut enclencher une dynamique olympique. Ne nous y trompons pas, les Jeux de Rio restent l’objectif majeur et prioritaire, très au-dessus du classement mondial et des compétitions de clubs.
Après ces Jeux Européens, quelles sont les chances des joueurs français de se qualifier pour les Jeux de Rio ?
Aller aux Jeux n’est plus tellement une question qui se pose. Elle fait aujourd’hui peu de doutes. L’objectif n’est plus d’aller à Rio, mais d’y réussir une performance. Nous possédons le meilleur double garçons des Jeux Européens. Nous pouvons nous montrer ambitieux.