Site officiel

actualité

Les Bleus sont en Russie

Publié le : 23/09/2015
L’équipe de France s’est envolée en début d’après-midi en direction d’Ekaterinbourg pour y disputer les championnats d’Europe 2015 du 25 septembre au 4 octobre. Les 10 athlètes tricolores ont quelques heures devant eux pour peaufiner leur préparation avant le début des épreuves par équipes vendredi matin.
Le site des championnats d'Europe 2015
Les forces en présence

Champion d’Europe en titre et vainqueur des 1ers Jeux européens, le Portugal fait figure de favori dans l’épreuve par équipes masculine. Les partenaires de Marcos Freitas, pensionnaire de l’AS Pontoise-Cergy, devront faire face à une Allemagne revancharde. Même privée de Timo Boll, l’équipe allemande présente une forte densité de joueurs, dont Dimitrij Ovtcharov, champion d’Europe en titre en simple, qui doit leur permettre de viser l’or en Russie. En simple, si Ovtcharov est dans le costume de l’immense favori, les prétendants sont nombreux : Marcos Freitas, Vladimir Samsonov, Tiago Apolonia, Panagiotis Gionis…

Chez les dames, l’Allemagne part à la conquête d’un troisième titre consécutif dans l’épreuve par équipes. Emmenée par Han Ying et Shan Xiaona, deux membres du Top 15 mondial, l’Allemagne possède une longueur d’avance sur ses concurrentes que sont l’Autriche, la Suède et la Pologne. Si les Allemandes brillent dans l’épreuve par équipes, le titre en simple leur échappe depuis 2009. Championne d’Europe à la surprise générale en 2013, la Suédoise Li Fen remet son titre en jeu devant une horde d’outsiders.

Les Bleus en chasse

Médaillée d’argent sur les Jeux européens, l’équipe de France peut légitimement viser le podium en Russie. Placées en compagnie du Portugal dans la poule A, les hommes de Patrick Chila viseront l’une des deux premières places du groupe, synonyme de qualification pour les quarts de finale. En simple, les Français ne font pas partie des principaux favoris mais Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ont prouvé par le passé leur aptitude à faire jeu égal avec les meilleurs joueurs européens. Les deux Tricolores, associés en double messieurs, représentent l’une des meilleures chances de podium pour l’équipe de France.

Patrick Chila : « Je pense que la confiance est là. Le Portugal est un peu au-dessus mais derrière la Serbie et la Hongrie sont deux équipes à notre portée. Il faudra se méfier, nous n’avons pas une équipe avec un leader qui est sûr de gagner ses deux matchs à chaque fois en revanche nous sommes homogènes. Simon a prouvé qu’il était un bon numéro 1 et Emmanuel Lebesson a réalisé deux grosses performances sur les Jeux européens, on espère qu’il pourra récidiver pendant les championnats d’Europe. »

Les dames, 10èmes de l’épreuve par équipes en 2013, n’ont pas été gâtées par le tirage au sort. Dans une poule B où figurent l’Autriche, vice-championne d’Europe en titre, et la Roumanie, la formation coachée par Pascale Bibaut aura fort à faire pour terminer à l’une des deux premières places du groupe. En simple, les meilleurs espoirs reposent sur les épaules de Li Xue et Carole Grundisch. Médaillée de bronze en 2012, Li Xue n’avait cédé qu’à la belle contre Li Fen, lauréate en 2013.

Pascale Bibaut : « On va essayer d’aller chercher quelque chose. Ça ne va pas être facile parce que nous avons encore une fois une poule assez compliquée. Nous ne sommes pas chanceuses au tirage mais je pense qu’il y a moyen de tirer notre épingle du jeu. Le premier objectif sera de ne pas terminer 4ème de la poule. Ensuite, nous avons deux matchs intéressants à jouer contre la Roumanie et l’Autriche. C’est du 60-40 pour la Roumanie et l’Autriche mais sur un match on ne sait jamais, tout peut arriver. J’y vais avec pas mal d’espoirs ! »

Programme de l'équipe de France
Retrouvez les vidéos de l'équipe de France sur la chaîne Dailymotion FFTT
La sélection française

Simon Gauzy
n°27
Emmanuel Lebesson
n°76
Antoine Hachard
n°92
Stéphane Ouaiche
n°113
Tristan Flore
n°168


Li Xue
n°67
Carole Grundisch
n°79
Xian Yi Fang
n°105
Pauline Chasselin
n°177
Audrey Zarif
n°190