Site officiel

actualité

Carole Grundisch ambassadrice à Djibouti

Publié le : 11/01/2016
Modifié le : 13/01/2016

Carole Grundisch, joueuse de l’équipe de France et membre du Top 100 mondial, a profité de la trêve de fin d’année pour se rendre à Djibouti dans le cadre d’un programme de développement mis en place par l’ITTF en collaboration avec l’association « Ping Sans Frontières ». Une expérience enrichissante pour l’internationale tricolore.

Carole Grundisch ambassadrice

Du 27 décembre 2015 au 3 janvier 2016, le programme de développement de l’ITTF a fait une halte à Djibouti, petit pays de l’est africain, pour y installer un camp d’entraînement destiné aux jeunes femmes. Ambassadrice de l’association « Ping Sans Frontières », Carole Grundisch a répondu présent à l’appel de l’ITTF pour encadrer ce camp d’entraînement. Arrivée à Djibouti en compagnie de Chloé Siles, Carole Grundisch raconte ses premiers pas : « Nous sommes arrivées avec un sac de 25 kilos chacune. Le français est la langue officielle à Djibouti mais il y a beaucoup d’origines différentes dans le pays avec la proximité de la Somalie et de l’Ethiopie. Le somalien est très répandu à Djibouti.»

Trois groupes d'entraînement

Sur place, le camp d’entraînement s’est articulé autour de trois groupes : les 6-12 ans, les 13-20 ans, et un dernier groupe composé des 7 joueuses de l’équipe nationale. Chaque jour, une session d’entraînement était organisée pour chacun des groupes. « Lors de la cérémonie d’ouverture du camp, les joueuses se sont vu remettre un tee-shirt. Elles étaient très excitées à l’idée de pouvoir jouer. Elles se sont retrouvées à 30 sur une même table » se souvient Carole Grundisch. En fin de semaine, les jeunes filles ont participé à un tournoi organisé par « Ping Sans Frontières ». Une vraie réussite « Tout le monde voulait venir, les parents étaient invités. La fédération djiboutienne a organisé elle-même ce tournoi, faisant venir des arbitres officiels, et rajoutant même des tables à l’extérieur. » se souvient Carole.

Une expérience incroyable

A l’issue de ce camp d’entraînement, Carole Grundisch et Chloé Siles ont rendu visite au secrétariat d’Etat aux Sports. L’occasion de faire le bilan sur le camp et de se projeter à plus long terme sur l’évolution du tennis de table à Djibouti. Carole Grundisch est rentrée en France ravie de son aventure djiboutienne « C’était une expérience incroyable, je remercie chacun des intervenants pour ces moments passés à Djibouti. Je suis impatiente de revenir ici et voir l’évolution. »

Source : ITTF articles