Site officiel

actualité

La France frôle l'exploit

Publié le : 23/02/2018
Modifié le : 24/02/2018

Au terme d’une rencontre particulièrement disputée, l’équipe de France masculine s’incline en quarts de finale de la Coupe du Monde contre la Corée du Sud. Les Tricolores, qui ont montré une belle solidarité pendant ces deux jours, sortent de la compétition la tête haute.
Le site de la compétition

Les Bleus font jeu égal avec la Corée

D’entrée de jeu, la paire coréenne fonctionne à merveille et fait douter Lebesson et Cassin. Jeong Sangeun et Jeoung Youngsik se combinent à la perfection et ne laissent aucune chance au couple français. Bien que ces derniers concilient vitesse et technique pour remporter la première manche 11/8, la situation se gâte au deuxième set. Tout au début de celui ci, les français n’hésitent pas à échanger quelques mots pour se mettre d’accord sur la stratégie à venir mais rien n’y fait, les coréens accélèrent et mènent 2 à 0 (8/11 et 9/11). Dans la troisième manche, le couple tricolore s’accroche et tente le tout pour le tout. Avec un tennis de table beaucoup plus réaliste, les français déjouent les assauts asiatiques et recollent à 2-1 (11/8). Malgré une dernière manche sérieuse et appliquée des français, Jeong et Jeoung sont impériaux à la finition et ne commettent aucune faute. Les deux pongistes français sont contraints de s’imposer 3 jeux à 1. (8/11; 9/11; 11/8; 8/11)

Pour sa quatrième rencontre en deux jours, on ne peut pas dire que Robinot n’a pas donné tout ce qu’il avait dans le ventre. Le français de 25 ans ose et n’a pas peur de se confronter cette fois ci au coréen Lee Sangsu, 15ème joueur mondial. Robinot  effectue une première manche parfaite en s’imposant 11 à 2. Il garde le même élan dans le deuxième set et fait trembler le N°1 coréen (12-10). Même si l’asiatique ne lâche pas prise et n’ai pas loin d’arracher la troisième manche, Robinot sort le grand jeu et bat Lee Sangsu 3 sets à rien.

(11/2; 12/10; 11/9)

Le troisième match opposait Alexandre Cassin à Jeoung Youngsik. Moins opportuniste que face à la Suède, le jeune français commet beaucoup de fautes en début de rencontre et laisse facilement filler la première manche (5/11). Juste avant le début de la deuxième reprise, Cassin reçoit de précieux conseils de la part de Patrick Chila et temporise son jeu. Coaching gagnant, le français remporte le second set 11 à 7. La troisième manche  est très disputée mais voit une domination Coréenne. Même si Cassin laisse l’asiatique prendre l’avantage (2-1), le jeune tricolore ne baisse pas les bras et remporte le quatrième set, synonyme de manche décisive (11-8). Le coréen fait parler ses 26 ans d’expérience et joue un tennis de table de très haut niveau. Le français subit et a du mal à trouver la faille asiatique. Il est obligé de s’incliner trois jeux à deux (5/11; 11/7; 7/11; 11/8 ;4/11).

« J'ai essayé de me lâcher et à 2-2 c’était vraiment du 50/50. C’est une réelle déception parce qu’il y avait la place de gagner. » affirme Alexandre Cassin.

En enfilant son maillot bleu pour une énième fois, Lebesson avait encore une énorme pression sur les épaules. Même si « Manu » fait preuve de beaucoup de maturité en début de rencontre, il laisse Lee Sangsu prendre l’avantage dans la première manche (9/11).L’ainé de l’équipe de France s’appuie sur son jeu de jambe et sur sa régularité au service pour prendre le deuxième et troisième set (11/5; 11/8). L’asiatique reste la tête froide et réussi néanmoins à aller chercher une cinquième et dernière manche (4/11). « La tournante » fait preuve d’un gros caractère et arrache la victoire. (9/11; 11:5; 11/8; 4/11; 11/6)

Même en y mettant tout la volonté du monde, il était très dur pour Robinot de se confronter à Sangeun Jeong. Le français n’arrive pas a rentrer dans son match, pourtant décisif, et voit le coréen s’envoler. Robinot manque d’assurance et de réalisme et laisse filer les deux premières manches 7/11 et 6/11. Le coréen inflige un 8-0 à son adversaire et conclut le set 11 à 2. Au bout du suspense, Jeong bat Robinot trois set à zéro et permet à la Corée de rejoindre le Japon, l’Angleterre et la Chine en demi-finale.

« Une défaite difficile à digérer parce qu’on a quand même fait trembler la Corée. C’est le sport de haut niveau et il faut relativiser car c’est une très belle compétition et il ne faut pas oublier que Simon Gauzy n’était pas parmi nous. » Patrick Chila

« Pour progresser à l’avenir, il va falloir qu’on garde notre physique et notre concentration. J’ai senti les joueurs un peu fatigué vers la fin » Patrick Chila

France - Corée du Sud : 2-3

Cassin/Lebesson - Jeoung/Jeong : 1-3 (9/11; 8/11; 11/8; 8/11)
Quentin Robinot - Lee Sangsu : 3-0 (11/2; 12/10; 11/9)
Alexandre Cassin - Jeoung Youngsik : 2-3 (5/11; 11/7; 7/11; 11/8 ;4/11)
Emmanuel Lebesson - Lee Sangsu : 3-2 (9/11; 11:5; 11/8; 4/11; 11/6)
Quentin Robinot - Jeong Sangeun : 0-3 (7/11; 6/11; 2/11)

De Londres, Jean Verdon

Informations pratiques

Coupe du Monde par équipes 2018
22 au 25 février - Londres (Angleterre)