Site officiel

actualité

Le bilan par équipes

Publié le : 20/07/2018
Modifié le : 20/07/2018

Au lendemain d'une soirée en or pour l'équipe de France Jeunes, Isabelle Thibaud, responsable de la délégation aux championnats d'Europe Jeunes, dresse le bilan de l'épreuve par équipes et se projete vers les épreuves individuelles.
Le site de la compétition

Les 4 équipes sur le podium, un exploit

« Je suis très satisfaite de l’épreuve par équipes réussie par l’équipe de France. Parvenir à placer les 4 équipes sur le podium m’apparaît comme un exploit, et personne n’a su me dire si c’était déjà arrivé dans l’histoire du tennis de table français aux championnats d’Europe Jeunes. Les Cadets et les Juniors garçons, qui partaient n°1 et n°2 de leur tableau, ont tenu leur rang en décrochant l’or, ce qui n’est jamais évident. Les Cadets ont été solides et sûrs de leur force. Ils ont su résister à des équipes combatives pour s’affirmer dans une finale contre des adversaires meilleurs que les précédents mais sur lesquels, ils ont fait preuve de rigueur et de détermination. Les Juniors garçons, quant à eux ont été solidaires pour aller chercher des gros matchs (Azerbaïdjan, Allemagne et bien sûr Russie). Bastien est monté en puissance durant cette compétition et s’est imposé comme le leader de cette équipe constituée d'individualités plutôt homogènes. Les deux équipes ont été récompensées par une belle médaille d’or et une marseillaise chantée par toute la délégation. Les Cadettes sont à leur place, je pense, avec cette 3ème place. La défaite en demi-finales contre la Roumanie est peut-être un peu sévère au vu de la rencontre, mais globalement la Roumanie et la Russie me paraissent supérieures. Il faut garder à l’esprit que nous avons été malmenées en quarts de finale contre l’Allemagne. Les Cadettes sont à leur niveau. Aller en final aurait été un exploit que nous n’avons pas su réaliser. L’obtention de cette médaille de bronze est un bon résultat. Notre jeune équipe est peut-être encore un peu tendre à ce niveau-là mais le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.  En Juniors filles, nous avons eu le droit à une belle surprise. L’objectif minimum était de se maintenir en première division, et pourquoi pas viser un quart de finale en cas de bonnes performances. Les filles font une médaille de bronze, un excellent résultat, avec une demi-finale contre l’Azerbaïdjan au cours de laquelle elles ont eu une petite ouverture. Les filles ont eu la grinta, c’était beau à voir et leurs efforts ont été récompensés malgré une petite déception avec la défaite contre la Roumanie pour la qualification aux championnats du Monde Juniors. »

« De manière générale, j’ai ressenti une vraie cohésion au sein de toutes les équipes, au sein de la délégation entière. Que ce soit pendant la compétition par équipes ou pendant la cérémonie de remise des récompenses, nous avons montré l’image d’une délégation soudée et fière. Je suis persuadée que cette cohésion a été un facteur majeur dans la réussite de nos équipes et j’espère que cela perdurera au cours des épreuves individuelles.

« Nous devons maintenant rester vigilants pour que la dynamique se poursuive. Les jeunes sont biens, sereins, ils n’ont pas l’air trop fatigués. Nous avons de réelles ambitions pour les doubles, je pense que nous avons de bonnes paires et certaines sont têtes de série. En simple, nous n’avons pas de joueurs parmi les 2 premiers européens. Ça signifie que pour aller au bout, nos jeunes vont devoir réussir des exploits contre des joueurs confirmés. Je pense notamment aux Juniors garçons dont plusieurs sont dans le TOP 10 européen. Ils vont devoir hausser encore leur niveau de jeu dans une catégorie particulièrement dense dont les cinq meilleurs européens sont actuellement titulaires de leur équipe nationale.

Comme je l’ai dit avant de partir en direction de Cluj, j’ai senti une maturité dans la délégation avant le début de la compétition. Les résultats par équipes vont en ce sens. Maintenant, il va falloir réussir à se montrer à la hauteur en simple et en double pour valider définitivement cette impression. Les joueurs, les joueuses et l’encadrement sont prêts à en découdre et c’est déjà très positif. En tout cas, j’y crois. »


Informations pratiques

Championnats d’Europe jeunes
15 au 24 juillet – Cluj (Roumanie)