Site officiel

actualité

5 Tricolores en 16èmes

Publié le : 20/09/2018
Modifié le : 20/09/2018

Pour la première journée des championnats d’Europe 2018 consacrée aux tableaux à élimination directe en simple, l’équipe de France a plutôt bien tiré son épingle du jeu en plaçant 5 représentants au stade des 16èmes de finale. Une belle densité qu’il faudra confirmer dès demain contre une adversité encore plus forte pour espérer entrevoir les 8èmes de finale. Dans les tableaux de double, les paires Gauzy / Lebesson et Loeuillette / Guisnel sont parvenues à se hisser au stade des 8èmes.
Le site de la compétition

Deux leaders et trois performances

Cantonnés à la salle d’échauffement depuis leur arrivée à Alicante, Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson ont pour la première foulés les aires de jeu espagnoles aujourd’hui. En double d’abord, une association ponctuée par une nette victoire, avant de s’élancer dans le grand bain en simple. Sans vraiment de repères, Simon Gauzy a signé une solide prestation pour se défaire du Biélorusse Platonov, adversaire qu’il n’avait jusqu’alors jamais battu, et rejoindre les 16èmes de finale. De son côté, Emmanuel Lebesson a vécu une entrée en matière mouvementée. D’abord largement en tête au tableau d’affichage, le tenant du titre s’est laissé embarquer dans une périlleuse manche décisive finalement remportée. Un petit avertissement avant d’affronter le Roumain Ovidiu Ionescu demain. Quelques instants plus tôt, Can Akkuzu est parvenu à poursuivre sa série de victoires déclenchée en poules en réussissant un très bon match contre le Slovaque Lubomir Pistej, tête de série n°26. Il accompagnera Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson parmi les 32 meilleurs joueurs d’Europe. A l’inverse, Alexandre Robinot et Tristan Flore n’ont pas été en mesure de valider leur ticket pour les 16èmes : le premier s’est logiquement incliné contre le Slovène Bojan Tokic, le second s’est procuré une balle de match contre le puissant finlandais Benedek Olah avant de rendre les armes 14-12 à la belle.

Du côté des dames, les Françaises ont prouvé aujourd’hui que leur place dans le tableau final n’était pas usurpée. Première en lice, Océane Guisnel a poussé la Hongroise Georgina Pota, tête de série n°8, dans ses retranchements. Vaincue 4 manches à 1, la jeune française s’est procuré des balles de set dans 4 des 5 manches disputées sans parvenir à conclure plus d’une fois. Opposée à la défenseuse biélorusse Viktoria Pavlovich, Stéphanie Loeuillette s’est montrée courageuse pour décrocher une victoire méritée synonyme de qualification pour les 16èmes de finale. Elle y retrouvera Laura Gasnier, elle aussi à son avantage aujourd’hui. Malmenée pendant 2 sets et demi, la Française a peu à peu pris le dessus sur la Luxembourgeoise Sarah De Nutte pour l’emporter finalement 4 à 2. Un gros morceau l’attend demain en la personne de Bernadette Szocs, n°4 européenne.

Le programme des Tricolores - Vendredi 21 septembre

Double dames – 8èmes de finale

10h45 – Table 2 : S. Loeuillette / O. Guisnel – M. Ekholm SWE / G. Pota HUN LIVE

Double messieurs – 8èmes de finale

11h30 – Table 4 : S. Gauzy / E. Lebesson – H. Szocs ROU / T. Lakatos HUN LIVE

Simple dames – 16èmes de finale

14h50 – Table 1 : Laura Gasnier – Bernadette Szocs ROU LIVE
15h40 – Table 1 : Stéphanie Loeuillette – Matilda Ekholm SWE LIVE

Stéphanie Loeuillette, qualifiée pour les 16èmes de finale : « Je suis très contente, ça a été un match vraiment difficile pour moi. Elle tient la balle ce qui m’oblige à faire beaucoup de top-spins, avec la chaleur dans la salle ce n’était pas évident. Je tombe sur Matilda Ekholm en 16èmes de finale, je vais avoir un peu de temps pour préparer mon match au mieux. »

Simple messieurs – 16èmes de finale

17h30 – Table 4 : Emmanuel Lebesson – Ovidiu Ionescu ROU LIVE
19h10 – Table 2 : Simon Gauzy – Benedikt Duda GER LIVE
20h – Table 3 : Can Akkuzu – Timo Boll GER LIVE

Emmanuel Lebesson, qualifié pour les 16èmes de finale : « J’étais bien parti et je me suis un peu compliqué la tâche tout seul. Il a commencé à vraiment bien jouer, une fois à la belle tout peut arriver mais je suis quand même content de m’en être sorti. Je suis conscient qu’il me faudra élever mon niveau de jeu pour avoir une chance de continuer mon parcours demain. »

Live vidéo

Tout au long de la compétition, les parties disputées sur les tables 1 à 4 sont diffusées en direct sur Laola1.TV


Informations pratiques

Championnats d’Europe 2018
18 au 23 septembre - Alicante (Espagne)