Site officiel

actualité

Crédit photo : Pascal Granger / GV Hennebont
Crédit photo : Pascal Granger / GV Hennebont

Hennebont en finale, Angers éliminé

Publié le : 25/03/2019

Vendredi 22 mars était un jour plein d'enjeux pour les clubs français engagés dans les coupes européennes. Angers jouait sa place en finale de la Ligue des champions face aux Russes d'Orenbourg. Pour Hennebont, ça se passait en Coupe ETTU contre le Sporting Clube de Portugal. Deux salles, deux ambiances. Pour rappel, les féminines Lys Lille Métropole ont gagné leur ticket pour la finale de la Coupe ETTU en écartant Grand-Quevilly.
Le site de la Ligue des champions messieurs Le site de la Coupe ETTU messieurs - Le site de la Coupe ETTU dames 

Première finale pour Hennebont en Coupe ETTU

Vainqueur à Lisbonne (3-2), Hennebont recevait donc vendredi dernier, le Sporting du Portugal pour la demi-finale retour de la Coupe ETTU. Dans un chaudron archi-chaud, les Morbihannais ont parfaitement terminé le travail. Longtemps incertain avec des douleurs dorsales survenus mardi dernier face à Villeneuve en Pro A, Liam Pitchfort a lancé ses camarades sur le chemin de la victoire en s'imposant 3-1 face à Joao Monteiro. Le chinois Fan Sheng Peng et le belge Cédric Nuytinck ont suivi sans laisser aucune chance aux portugais. Présents pour la première fois de leur histoire en finale de la Coupe ETTU, les Hennebontais ont rendez-vous en finale avec la formation de Saarbrücken. Les Allemands se sont qualifiés face aux Polonais de Dzialdowo, au bénéfice d’un meilleur set-average. Les Bretons disputeront la finale aller à domicile et se déplaceront pour le match retour à Saarbrücken. 

Liam Pitchford -  Joao Monteiro : 3-1
Fan Sheng Peng - Quadri Aruna : 3-2
Cedric Nuytinck - Diogo Carvalho :3-0

Pas de miracle pour Angers en Ligue des Champions

Les Loups d'Angers n'ont pas réussi à inverser la tendance et ont été éliminés en Ligue des Champions avant même la fin de la rencontre. Les hommes de David Pilard ont fait douter les Russes en menant 1-0 avec la victoire de Jens Lundquist, tombeur comme à l'aller de Dimitrij Ovtcharov (3-1). Mais la meilleure équipe européenne n'a pas vacillé et a remporté les trois autres matchs. A 2-1 pour Orenbourg, Angers ne pouvait plus revenir à la hauteur de l'armada russe, la faute à un set average défavorable (14-21). Jon Persson s'est bien battu et a accroché Dimitrij Ovtcharov avant de s'incliner 3-2.

Dimitrij Ovtcharov - Jens Lundqvist : 1-3
Marcos Freitas -  Jon Persson : 3-0
Vladimir Samsonov - Joao Geraldo : 3-1
Dimitrij Ovtcharov - Jon Persson : 3-2