Site officiel

actualité

E. Rachez : "Une cohésion sans faille"

Publié le : 19/07/2019
Modifié le : 19/07/2019

Les championnats d’Europe Jeunes 2019 ont pris fin mardi après-midi pour les équipes de France à Ostrava. Au terme des 10 jours de compétition, les Bleuets ont quitté la République Tchèque auréolés de 12 médailles dont 3 en or. Emmanuel Rachez, chef de la délégation française, dresse le bilan d’une édition 2019 réussie.
Le site de la compétition

Emmanuel, comment jugez-vous le bilan comptable de l’équipe de France ?

Avec douze médailles dont trois médailles d’or, le bilan de nos équipes de France est très satisfaisant. C’est même le cinquième meilleur bilan de l’histoire pour l’équipe de France, notre record étant de quinze médailles en 2012. Nous sommes parvenus à décrocher des médailles dans toutes les catégories, placer trois de nos quatre équipes sur le podium des tableaux par équipes, et remporter un titre historique avec les Cadettes. En tenant compte du niveau très homogène dans chacune des catégories, c’est une campagne européenne accomplie pour l’équipe de France.

Quels ont été les moments forts de ces CEJ ?

Je pense que le titre par équipes Cadettes, le tout premier dans cette catégorie pour l’équipe de France, restera un moment particulier de ces championnats d’Europe Jeunes. Il récompense le travail de toute une équipe qui œuvre aux côtés de Ludovic Remy depuis plusieurs années. Cela a été un moment fort de cohésion et de fierté pour toute la délégation. Au-delà de ce résultat historique, il faut bien évidemment souligner le parcours exceptionnel de Prithika Pavade. Avec quatre médailles dont trois médailles d’or, Prithika a répondu avec brio à toutes les attentes qui étaient placées en elle en assumant son rôle de locomotive pour tous nos jeunes.

Vous avez exercé un nouveau rôle, passant de coach à chef de délégation, comment cela s’est-il passé ?

Effectivement c’était une édition particulière pour moi puisque la première en tant que chef de délégation. C’est un rôle nouveau, différent mais aussi très enrichissant qui m’a amené à mêler des missions purement logistiques, avec le soutien précieux du délégué fédéral Kévin Vanlioglu, et d’autres plus proches du sportif. Sur place, hormis quelques soucis mineurs à traiter, j’ai eu pour mission principale d’assurer la cohésion de la délégation et de venir en soutien des coachs sur des problématiques techniques. En alliant ces deux aspects, le but était de faciliter les choses afin que l’ensemble des membres de la délégation se sente bien au sein du collectif.

Dans l’ensemble tout s’est bien déroulé hormis une organisation sur place un peu compliquée à gérer. Le fait de devoir prendre des navettes différentes pour aller à l’hôtel et à la restauration a engendré de la fatigue supplémentaire pour les joueurs et les coachs.

Au-delà des résultats sportifs, que retenez-vous de ces CEJ ?

Les résultats sportifs sont importants mais pour moi ils reflètent avant tout le travail et l’investissement des joueurs et des joueuses, de l’encadrement technique et médical. J’ai ressenti une cohésion sans faille au sein de la délégation. Pas seulement sur la compétition mais depuis le début de la préparation, au cours des différents stages. C’est un élément essentiel de la réussite que nous avons connue à Ostrava. Les joueurs et joueuses, y compris ceux qui découvraient l’épreuve, se sont montrés courageux et combatifs dans l’adversité, c’est un point très positif pour le futur. J’en profite également pour remercier les supporters qui ont fait leur maximum pour soutenir nos jeunes. Ils font partie intégrante de notre réussite en créant une atmosphère positive et aident nos joueurs à donner le meilleur.


Informations pratiques

Championnats d’Europe jeunes 2019
7 au 16 juillet - Ostrava (République Tchèque)