Site officiel

actualité

La France signe son retour dans les instances européennes de décisions !

Publié le : 17/09/2020
Modifié le : 24/09/2020

Le premier congrès de l'ETTU s'est tenu hier en ligne et a regroupé une centaine de personnes. Cette année, en raison de la crise sanitaire, les dirigeants se sont réunis virtuellement et ont pu voter grâce à une plateforme dédiée.

Igor Levitin a été élu Président mercredi 16 septembre pour succéder à Ronald Kramer. Le dirigeant russe, était le seul candidat pour le poste, il a obtenu 46 voix. Seul candidat également pour la place de premier vice-président, le Portugais Pedro Moura a été lui aussi élu sans contestation. En revanche, les résultats ont été plus indécis pour les six places de vice-présidents. Elles sont finalement revenues à Sandra Deaton (ANG), Heike Ahlert (ALL), Ina Jozepsone ( LTU), Vladimir Samsonov (BLR), Sonja Grefberg (FIN), Miguel Vicens (FRA).

La France fait donc son grand retour dans les instances internationales de décision après 7 ans d’absence. La fonction de Miguel Vicens sera définie ultérieurement mais il jouera un rôle majeur au sein de la fédération Européenne. Claude Bergeret a également été élue à la 2ème place (7 places pour 17 prétendants), représentante de l'ETTU au Board of Directors de l'ITTF. Son rôle sera de voter les grandes modifications des règles européennes et enfin Kevin Vanlioglu a été élu membre du Board of Appeal.

Christian Palierne, président de la FFTT se dit « très heureux de ce résultat. C’est une belle surprise pour le tennis de table français, d’avoir trois figures dans les instances européennes. »

Miguel Vicens, vice-président de la FFTT : « Une chose très positive pour la FFTT, qu’on attendait depuis plusieurs années. Cela confirme notre compte-rendu d’activité, nous avons de nouvelles prétentions, réintégrer une place que mérite la France au sein des instances internationales et européennes. C’est chose faite ! Il y a eu un vrai travail réalisé avec le groupe international qui a permis ce résultat, grâce également à une volonté présidentielle. L’objectif maintenant est de se mettre au travail avec cette nouvelle équipe qui est géographiquement intéressante puisque beaucoup de pays sont représentés. Je salue également la présence des femmes supérieures à celle des hommes lors de ce mandat, qui sont souvent mois représenter dans ces instances. »

Claude Bergeret « Bien sur cela m'a fait plaisir d’avoir été élue. Et surtout avec la place et le score obtenus (2ème derrière la légende suédoise Jorgen Persson). Je suis aussi contente pour la FFTT ( absente des instances internationales depuis 2013) qui revient dans le giron international (Miguel Vicens a été également élu Vice-Président du Bureau Exécutif de l’ITTF). Maintenant il reste à travailler en tant que représentante  de l’ETTU (et de la France) à l’ITTF. La tâche ne va pas être facile , étant donné certaines divergences de point de vue entre ces 2 entités, mais je vais faire de mon mieux comme j’en ai l’habitude. »