Site officiel

Qualités recherchées et axes d’entraînements

Nous reprenons dans ce chapitre les qualités mentionnées dans le guide d’évaluation individuelle du projet de détection. Elles ne sont pas classées par ordre d’importance, par contre la passion est un incontournable.

Le joueur est passionné : Il attend l’heure de l’entraînement avec impatience. Dans d’autres circonstances, il cherche à ajouter du temps de jeu en plus de ce qui est proposé.

L’enfant apprécie l’effort physique : L’évaluation se fera sur des activités autres que le tennis de table     (courses – sports collectifs…)

L’enfant a le goût du jeu : Dans les sports collectifs, mais aussi dans les jeux de société, on remarquera les enfants à la fois combatif mais également « malin » … dans tous les cas, ceux qui vont au bout de leurs possibilités pour l’emporter.

L’enfant assimile facilement : En dehors du T.T, il apprend, mémorise et réinvestit ses connaissances. On appréciera cet aspect au niveau de la vie du stage et dans les activités annexes organisées.

Le joueur apprend vite : En situation de « leçon », le joueur intègre vite les consignes et s’adapte facilement aux situations proposées.

Les actions utilisées par le joueur sont efficaces : On identifiera les coups où cela ressort nettement.

Le rythme est juste : Les temps de déplacement et « d’arrêt » avant le contact avec la balle sont respectés.

La « main » est utilisée : Les services et le jeu de table sont à observer en priorité…mais pas uniquement

Le joueur se déplace de manière efficace : Au delà de l’anticipation nécessaire, on évaluera si le joueur se déplace efficacement et utilement même si les techniques de déplacement sont encore aléatoires. La tonicité plantaire est à observer en priorité.

Le joueur s’adapte à des situations inhabituelles : Il remet des balles qui touchent le filet, il est adroit en balles hautes, il joue à différents moments de la trajectoire…

Le joueur joue juste : Avec ses moyens techniques du moment, il utilise fréquemment le bon coup avec des placements justes.

Le joueur résiste au stress : En situation compétitive, même en situation défavorable, le joueur peut « craquer » mais il continue à être performant.

 

Les points d’entraînements sur lesquels insister

Suite à notre analyse des différentes compétitions et stages de niveaux national ou international, certains points de la formation du joueur nous sont apparus à suivre en priorité :

  • La sureté : principalement chez les filles, mais c’est également vrai pour les garçons, un volume de balles plus important, une base plus solide où je suis certain de mettre la balle sur la table. Des situations de comptage, de défis, des records de durées semblent indispensables pour les faire progresser dans ce domaine.
  • Une technique globale : c’est-à-dire l’utilisation de l’ensemble du corps pour renvoyer la balle et non pas seulement le bras ou le haut du corps. Ce message doit pouvoir passer dès les 1ères balles jouées et être encouragé en permanence, que ce soit en séances individuelles ou en situation d’exercice. Ceci implique un engagement physique plus important, une volonté permanente d’être vers l’avant, en situation d’initiative comme de contre initiative, des déplacements « équilibrés ». Une technique gestuelle, avec un point fixe, permettant la précision, pas de geste parasite, une prise de balle devant soi.
  • La prise en compte de l’adversaire : encore une fois, principalement chez les filles, mais certains garçons sont également concernés. Ne pas être centré sur soi, mais sur l’ensemble (soi + adversaire).
  • Le matériel: utiliser des raquettes adaptées, bois à la taille de l’enfant, pas trop rapide. Les plaques doivent être plutôt dures, pas très rapides et adhérentes. Sinon, on ne peut bien satisfaire aux deux premiers points de cette liste.
  • La compétition: même si le règlement fédéral, ne permet pas aux joueurs poussins ou benjamins (hormis N1) de jouer en seniors (nous espérons le faire évoluer), il est indispensable de confronter les enfants à ce type de joueur ; cela présente de nombreux avantages :
    • proximité géographique des compétitions;
    • adaptation à des jeux différents, à des balles plus puissantes, à des matériels autres;
    • développement de l’autonomie;
    • habitude de défier des joueurs soit disant plus forts.

Il parait donc indispensable de mettre régulièrement nos joueurs identifiés dans de telles situations, à l’occasion de matchs « amicaux ».