Espace fédéral

actualité

DEJEPS de Nantes, mode d'emploi
DEJEPS de Nantes, mode d'emploi
Thème : Emploi-Formation
Publié le : 02/02/2018
Partager cette page

Après déjà deux ans d’ouverture, le DEJEPS de Nantes a pris sa vitesse de croisière. Les partenariats, impliquant la fédération, les ligues de Bretagne, du Centre – Val de Loire et des Pays de la Loire notamment, permettent au CREPS des Pays de la Loire (Organisme de Formation) de piloter ce diplôme dans les meilleures conditions. La seconde promotion de 10 stagiaires aborde ainsi le quatrième bloc de formation sur « la mise en réseau » avant un cinquième et la période de certifications prévue en Mai prochain. Parallèlement, toutes les informations sont mises en ligne et l’accueil d’un nouveau groupe de stagiaires se prépare.

Une année dense pour les stagiaires

Pendant 14 mois, de mai à Juin (n+1), les stagiaires sont présents au CREPS les lundis et mardis ce qui permet d’agir dans leurs clubs le reste de la semaine. Si ce format en mode immersion favorise l’alternance et l’organisation du travail pour les clubs employeurs, il oblige les stagiaires à avoir un rythme de travail soutenu.
En complément, 4 semaines de stages sont programmées :

  • Un stage d’intégration en juin
  • Les stages de Toussaint, de février et de Pâques durant lesquels les Ligues du Centre Val de Loire, de Bretagne et des Pays de la Loire intègrent les stagiaires DEJEPS à leur équipe d’encadrement.

Mais avant d’amorcer cette aventure il faudra satisfaire aux tests de sélection.

Entraîneur, Formateur, Développeur, Chef de projet…

5 blocs de formation se succèdent pour permettre aux futurs diplômés d’appréhender les différentes facettes du métier d’entraîneur. Si les aspirations des jeunes recrues sont initialement orientées vers le perfectionnement technique des jeunes compétiteurs, les stratégies de développement et les préoccupations économiques des dirigeants sont aussi largement évoquées et intégrées :

  • L'univers du sport
  • Le tennis de table dans cet univers
  • Être acteur du projet
  • Mettre en réseau
  • Évaluer

La Pédagogie du Plaisir et du Progrès

Le PPP historique du tennis de table français était le facile acronyme à intégrer pour caractériser cette formation : le plaisir comme maître mot et comme catalyseur du processus d’apprentissage. Ainsi, plus de 60 intervenants d’horizons différents participent à la formation des stagiaires sur des modes pédagogiques novateurs : « fini l’unique mode descendant du prof qui fait cours aux élèves ! Des cours, oui ! Mais il y a beaucoup de pratique, des débats, des cafés pédagogiques, un mur d’idées (post’it des stagiaires), de la classe inversée… » Autant de contenus et de formats pour que chacun intègre, selon sa personnalité, un maximum de connaissances, de compétences et s’ouvre à de nouvelles approches. Le tout est compilé, relayé et partagé sur des environnements numériques de travail : Une page Youtube, le #dejepstt sur twitter, la plateforme de formation à distance SPIRAL qui permet d’absorber 140h de formation à distance (FOAD) et de nombreux autres outils numériques utiles aux métiers d’entraîneur.

La démarche qualité pour décrocher le diplôme !

Identifier, cadrer, projeter, agir, évaluer, en concertation, résument la méthodologie du travail poursuivi par les formateurs. Cette démarche qualité doit accompagner les futurs entraîneurs bien au-delà du diplôme dans leurs missions de formation (de joueurs et d’entraîneurs) et de développement. Bien que la finalité de cette démarche soit de rendre nos futurs entraîneurs meilleurs, plus pro que jamais, elle vise aussi à leur permettre de décrocher les quatre Unités Capitalisables (UC) qui constituent le diplôme. Ils sont quand même là pour ça !


Partager cette page