Site officiel

LE PROJET DE PERFORMANCE FÉDÉRAL

Préambule :

Le sport de haut niveau représente l’excellence sportive. Il est reconnu par différents textes législatifs et réglementaires et par la charte du sport de haut niveau qui consacre l’exemplarité du sportif de haut niveau. Les filières d’accès au sport de haut niveau se sont construites progressivement par les fédérations sportives, elles s’appuient notamment sur le réseau des « pôles » et des « structures associées » qui offrent aux sportifs les meilleures conditions d’accueil pour réaliser leur double projet sportif et socioprofessionnel. Destinées aux collectifs « Equipe de France, France Relève et Espoir », elles doivent être particulièrement performantes avec un suivi personnalisé dans deux secteurs clés :

  • La préparation sportive
  • La formation scolaire, universitaire ou professionnelle

Le projet de performance fédéral (PPF)

Le Parcours de l’Excellence Sportive (PES) laisse la place au Projet de Performance Fédéral.

Textes de référence : Code du sport, article D. 221-17 à R. 221-26

Le Projet de Performance Fédéral (PPF) décline la stratégie fédérale du haut niveau et doit comporter deux programmes distincts, ils sont la colonne vertébrale de la préparation des jeux de Tokyo en 2020 et de Paris en 2024.

  1. Un programme d’excellence qui prend en compte la population des sportifs de haut niveau et du collectif France en liste et l’ensemble des structures ou dispositifs de préparation ciblés sur cette population ;
  2. Un programme d’accession au haut niveau qui s’adresse plus particulièrement aux sportifs en liste de sportif Espoir en assurant la détection et le perfectionnement de ces talents, ainsi qu’aux sportifs régionaux

Cette déclinaison en deux parties distinctes et complémentaires devra permettre de mieux prendre en compte l’ensemble des dispositifs mis en œuvre de manière singulière au sein de la Fédération. Elle définit ainsi sa stratégie au travers de son PPF pour être plus efficiente, plus réactive et plus rapide à l’évolution de la concurrence internationale. Le PPF est présenté pour validation à la Commission du Sport de Haut Niveau avant sa mise en œuvre.

Chaque PPF a vocation à être décliné sur deux olympiades 2017-2024. Le projet de performance fédéral, construit par le DTN, devra avoir été approuvé par le bureau directeur ou le comité directeur de la fédération et comporter au minimum les items suivants :

  • Une analyse de l'olympiade 2013-2016
  • Préciser les compétitions de référence 2017-2024 et objectifs sportifs
  • Stratégies du projet de performance 2017-2024

 

1. Sportifs

Il importe de caractériser l’entrée en liste des SHN en exigeant préalablement un niveau de performance obtenu lors d’une compétition internationale de référence. La conception de la liste des SHN catégorie « Elite » respecte déjà ce principe. Il convient donc de le décliner pour la construction des SHN listés en catégorie «Senior ». Pour la catégorie « relève » (ex jeunes) et au regard de la spécificité de la population concernée, le DTN propose les inscriptions en liste sur la base de critères respectant à minima les exigences suivantes :

  • Décliner et prioriser les catégories d’âge ;
  • Sélectionner les sportifs participant aux compétitions internationales de référence pour chaque catégorie d’âge identifiée.

 

2. Déclinaison des deux programmes

Cette présentation facilite sa compréhension par l’ensemble des acteurs de la politique nationale du sport de haut niveau, l’Etat, les collectivités territoriales et les entreprises.

 

3. Convention paralympique et/ou prise en compte des sportifs en situation de handicap

Le DTN de la Fédération veillera à proposer des solutions de préparation performantes et adaptées pour les publics en situation de handicap. Dans le cas où la FFH ou la FFSA ont la délégation pour la discipline concernée, une relation contractuelle entre la Fédération et la fédération homologue permettra, dans la mesure du possible aux sportifs en situation de handicap d’accéder à des conditions d’entraînement aux côtés des sportifs valides. Ces partenariats attesteront de l’implication des fédérations homologues auprès des sportifs en situation de handicap et permettront d’installer durablement la France dans les dix meilleures nations paralympiques. Aussi, le PPF devra détailler précisément les actions au profit des sportifs en situation de handicap.


4. Prise en compte renforcée du sport de haut niveau féminin

Une attention toute particulière sera portée aux sportives de haut niveau qui doivent bénéficier des mêmes conditions de préparation que leurs homologues masculins. L’ambition, pour les olympiades à venir, est d’inscrire le sport féminin dans une dynamique forte, pérenne et d'installer la France durablement dans les nations majeures, pourvoyeuses de médailles dans les compétitions internationales de référence. Le PPF devra nécessairement détailler l'ensemble des conditions et moyens mis en œuvre par la Fédération pour atteindre cet objectif et corriger les 13 insuffisances parfois observées à ce jour. Le PPF devra être en cohérence avec les axes développés dans le plan de féminisation de la Fédération.


5. Prise en compte des sportifs issus des régions ultrapériphériques

Le DTN pourra opportunément développer une stratégie spécifique afin de prendre en compte la pratique sportive des régions ultrapériphériques. Pour cela, il proposera, en fonction des spécificités de la discipline, les objectifs sportifs recherchés et les opportunités fournies par ces territoires. Ainsi, les sportifs et leurs lieux d’entrainement devront être identifiés, de même que les modalités d’intégration et d’accueil au sein des structures fédérales métropolitaines.

 
6. Détection, identification et accompagnement

Le DTN est invité à décliner les différents dispositifs permettant, dès à présent, d’identifier et d’accompagner les jeunes talents qui représenteront la France aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Pour ce faire, il présentera notamment les modalités de détection des jeunes talents, les profils de sportifs de haut niveau recherchés selon les disciplines et les étapes charnières identifiées tout au long du parcours du sportif. L’existence de possibilités de transferts entre disciplines sportives sera également mentionnée.

 
7. Encadrement

L’optimisation de la gestion des ressources humaines est un moyen pour la Fédération d'accroitre la performance des équipes de France. A ce titre, le DTN met en place une analyse stratégique de ses ressources humaines qu'il accompagnera dans le cadre de l'évolution des missions et la formation des cadres. Il établit une stratégie d’évolution de carrière des entraîneurs et de transmission de leur savoir. Il met en place un dispositif fédéral d’information et de formation professionnelle continue des entraîneurs.

 

8. L’évaluation des structures des projets de performance fédéraux

Le suivi et l’évaluation des structures demeurent de la responsabilité de l’État. Au plan national, la procédure de labellisation « annuelle » des structures identifiées mise en œuvre par les DRDJSCS, est supprimée. Elle est remplacée par une évaluation continue des structures par ces mêmes DRDJSCS, selon un calendrier et des modalités qu’il leur appartiendra de définir. Dans ce cadre, il appartiendra aux DRDJSCS d’alerter la direction des sports dès que nécessaire, de tout dysfonctionnement constaté.

Boite à outils
Diaporama de présentation PPF 2017-2024
09/05/2019   /   pdf   /  2.01 Mo
Projet de Performance Fédéral 2017-2024
07/05/2019   /   pdf   /  1.92 Mo
Règles engagement individuel WCC et WJC
15/03/2019   /   pdf   /  0.35 Mo
Formulaire inscription "engagé individuel" WCC WJC
15/03/2019   /   pdf   /  0.31 Mo
Dossier candidature Pôle France, Pôle espoir et Pôle National Sud
12/03/2019   /   pdf   /  0.78 Mo