Le projet fédéral 2013 - 2016

Le sport a grandi, s’est complexifié, s’est professionnalisé dans un environnement qui lui aussi a changé. Notre fédération doit s’adapter et évoluer. Le fonctionnement politique et administratif doit se modifier. C’est le projet de cette Olympiade, car notre fédération est à un tournant dans son évolution. Le rater maintenant serait préjudiciable. Seul l’intérêt général du développement de notre tennis de table doit nous guider et non un souci de carrière ou une ambition personnelle voire partisane. Ce projet est celui d’une équipe guidée par sa seule passion désintéressée et orientée vers le développement de notre sport, en laissant de côté toute volonté d’appropriation de la puissance fédérale pour un confort personnel.

Il n’est donc pas question de dresser un catalogue « à la Prévert ». Il importe de cibler les évolutions et changements fondamentaux pour faire évoluer la FFTT dans le cadre de ce siècle de l’information rapide et du sport sans contrainte pour qu’elle devienne une fédération dynamique, moderne, à l’écoute et au service de nos instances décentralisées, de nos clubs et de nos licencié(e)s.
Pour cela, en parallèle avec ce projet, notre fonctionnement doit s’adapter. Les organigrammes du siège et du comité directeur, nécessairement cohérents, doivent donc être ajustés à cette démarche politique. La finalité est bien de nous structurer en services d’accompagnement pour le développement de nos instances décentralisées, de nos clubs et de nos organisations.
 

Christian Palierne