Site officiel

actualité

Photo Facebook © SPO Rouen
Photo Facebook © SPO Rouen

D. Fache : "Déjà une première victoire"

Publié le : 08/03/2016
Modifié le : 09/03/2016

Les championnats du Monde terminés, le championnat de France de Pro A reprend ses droits. Demain soir, à l’affiche, le derby normand opposant Rouen à Caen. Pour l’occasion, le club rouennais jouera au Kindarena à guichets fermés et devant les caméras*. En effet, les 1000 places disponibles à la vente sont parties très vite. Petit entretien avec Dominique Fache, président du SPO Rouen.

Quels ont été les moyens mis en place pour ce Derby contre Caen ?

Dominique Fache : Dès notre accesion en Pro A, en septembre 2015, nous avons sollicité la Métropole Rouen Normandie afin d’être résident au Kinderana. Une opportunité nous a été proposée d’y jouer une rencontre en cours de saison. Nous avons donc choisi le derby contre Caen afin d’attirer un maximum de monde. Côté humain, nous avons environ 30 bénévoles pour l’organisation de ce match. Nous nous appuyons aussi sur l'expérience de Julien Georges, notre responsable de la communication. Nous avons mis en place une campagne de communication digitale, notamment sur les réseaux sociaux, qui est l’une des clefs de notre réussite au niveau de la billetterie. Enfin, nous avons de bons rapports avec la Métropole et la région, ce qui nous amène des partenaires publics et privés. Il est vrai qu’avec cette rencontre, nous espérons pouvoir attirer plus de partenaires privés afin de développer le tennis de table à Rouen. 

Le Kindarena accueillera demain son second match de ping, à guichets fermés, quel est votre ressenti sur cette réussite ?

DF : L’objectif pour nous était de remplir la salle de 1 000 places comme lors du match de qualification aux championnats d’Europe, France-Suède du 18 septembre 2012. C’est une énorme satisfaction d’être à guichets fermés quinze jours avant la rencontre. Nous espérons vraiment pouvoir servir d’exemple pour les autres clubs du championnat. Leur montrer que lorsqu’on se donne les moyens d’attirer du public, il est « facile » de remplir sa salle. On espère qu’il y aura une belle ambiance. C’est déjà une première victoire pour nous de jouer dans de telles conditions avec en plus près de 500 personnes en liste d’attente. Nous proposons certes un match de tennis de table, un derby normand, mais également un show de sons et lumières. Nous avons voulu prendre exemple sur d’autres sports afin de montrer que le ping n’est pas qu’un sport confidentiel. Nous espérons ne pas avoir à attendre 3 ans et demi avant de revoir du ping au Kinderana mais surtout prouver que le club a sa place comme résident au même titre que le basket et le hand. Je suis persuadé que cette salle est parfaite pour un match de Pro A, c’est bien de le penser mais c’est à nous de le prouver.

Depuis votre accession en Pro A, comment vivez-vous votre parcours ?

DF : Notre parcours est difficile en Pro A qui est le championnat le plus relevé d’Europe. Nous avions l’habitude de gagner en pro B. Nous sommes des compétiteurs et le bilan d’aujourd’hui est difficile. C’est un niveau hyper relevé, mais nous participons au spectacle. On aura forcément beaucoup appris cette année, mais il faut s’armer plus sportivement et plus financièrement pour s’installer en Pro A. 


En savoir +

Pour l'occasion, la FFTT propose une retransmission en multi-caméra. En plus de l'habituel direct sur la Chaine Dailymotion de la Fédération, et du différé sur l'antenne de Ma Chaine Sport, un partenariat a été conclu avec la chaîne de télévision locale : LA CHAINE NORMANDE - LCN  qui diffusera le match en direct. Une formule que la FFTT et les clubs de PRO A messieurs tentent d'étendre aux autres rencontres.

Pour recevoir La Chaine Normande : 

TNT Canal 33
Orange Canal 269
Numéricable Canal 96
Free Canal 337
Free Mosaïque TV Locales Canal 30
PlayTV Bouquet