Site officiel

actualité

Démission du Directeur Technique National

Publié le : 03/07/2017
Modifié le : 04/07/2017

Touché par des affaires personnelles, Pascal Berrest, Directeur Technique National de la Fédération Française de Tennis de Table a démissionné de son poste à la demande du président de la fédération, Christian Palierne. Bernard Bousigue, actuel DTN adjoint, assure l'intérim jusqu’à la nomination d’un prochain DTN. Retrouvez ci-dessous une interview de Christian Palierne, qui revient sur la chronologie des faits et se tourne vers l'avenir.

Quand et comment avez-vous appris la condamnation à l’encontre de votre DTN ?

Christian Palierne : "En lui téléphonant samedi 1er juillet dans l’après-midi. J’avais été alerté par la directrice des sports du ministère des sports vendredi 30 juin en soirée de rumeurs qui circulaient et qui venaient confirmer celles qui m’avaient été colportées jeudi 29. Il a reconnu les faits et s’est immédiatement excusé de ne pas m’avoir averti durant tout ce temps des procédures judiciaires engagées à son encontre depuis février 2017 et du jugement du 8 Juin 2017. Je lui ai donc annoncé que dans ces conditions il ne pouvait rester au sein de la FFTT, et que j’allais annoncer sa démission sans délai à la directrice des sports et à la ministre. C’est ce qui s’est passé dans les 10 minutes qui ont suivi. Le conseil fédéral a d’ailleurs été averti le soir même de ma décision (cf communiqué).

Je comprends que l’on puisse s’étonner que personne n’ait été informée de cette situation au sein de la FFTT. Alors qu’il y a eu une perquisition à son domicile, police et justice ne sont pas venues au siège fédéral. Il n’y a donc pas eu de lien durant ces mois entre la sphère privée, dans laquelle se sont déroulés ces tragiques évènements, avec la sphère professionnelle. Je ne sais pas pourquoi."

Quelles sont les conséquences pour la direction technique nationale ?

Christian Palierne : "La nomination acceptée lundi matin par la directrice des sports de M. Bernard BOUSIGUE comme DTN par intérim pour assurer la coordination et la continuité des actions techniques. Une page se tourne sur un inacceptable fait, la mission de service public de la direction technique continue."

Qui sera le prochain directeur technique national ?

Christian Palierne : "Le ministère des sports va procéder à la mise en place de la procédure habituelle. Elle va débuter par un appel à candidatures. Une fois les candidatures reçues, des entretiens se feront par un groupe d’experts du ministère avec chacun des candidats. A l’issue de ces entretiens, ce groupe me remettra une liste de candidats jugés aptes d’occuper cette fonction. Il me reviendra de me prononcer alors."