Site officiel

actualité

INFORMATIONS - CORONAVIRUS

Publié le : 10/03/2020
Modifié le : 10/03/2020

En complément du message d'information du 6 mars dernier, la FFTT, suite à la réunion du bureau exécutif des 6 et 7 mars 2020, rappelle que, malgré  la propagation de l'épidémie du Covid 19 sur le territoire et sans autre consigne ou disposition complémentaire des autorités compétentes, tout sera mis en œuvre pour que le championnat par équipes se déroule jusqu'à son terme quitte à ce que la finale des titres soit annulée.

 

Concernant la nationale 1 messieurs, où les montées en Pro B sont déterminées lors de cette journée, des mesures exceptionnelles devront être, si nécessaire, mises en place (report de la date de l'épreuve voire application de l'article II.109).

 

II.109 - Classement des équipes classées à un même rang dans des poules différentes

Les équipes classées à un même rang dans des poules différentes d'une même division sont départagées soit par l'organisation de rencontres entre ces équipes soit à partir de toutes leurs rencontres d'une même phase suivant la procédure décrite ci-après :

a) en faisant le quotient des points-rencontre par le nombre de rencontres ;

b) si l'égalité persiste, en faisant le quotient des points-parties gagnés par les points- parties perdus ;

c) si l'égalité persiste, en faisant le quotient des manches gagnées par les manches perdues ;

d) si l'égalité persiste, en faisant le quotient des points-jeu gagnés par les points-jeu perdus dans les mêmes rencontres ;

e) si l'égalité persiste, la commission sportive compétente effectue un tirage au sort.

 

Dans le cas où le championnat par équipes ne pourrait aller à son terme, si le nombre de journées complètes jouées est suffisant alors il serait établi un classement avec les montées et descentes qui en découlent. 

 

Sinon, le championnat sera neutralisé et aucune descente et montée ne serait effectuée pour cette phase. Il serait alors demandé aux différentes instances de décliner ces décisions.

 

Les autres épreuves  individuelles et par équipes sont maintenues tant que les autorités le permettent. Si une interdiction de se rassembler était décidée par un arrêté préfectoral ou municipal alors l'épreuve serait annulée et les titres non décernés pour cette saison 2019-2020.

 

Si les rassemblements n'étaient plus possibles sur le territoire alors les compétitions seraient annulées et aucun titre ne pourra être attribué pour cette saison.

 

Pour ce qui est des clusters, les déplacements sont déconseillés (si un qualifié se trouvait dans ce cas alors qu'il se signale et la CSF étudiera son cas lors de sa prochaine réunion).

 

Nous complétons en nous alignant sur les propos tenus par la ministre des sports ce 9 mars 2020, à savoir le principe posé par le gouvernement de l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes. Chaque événement serait alors traité selon ces informations au cas par cas pour déterminer s'il doit faire l'objet d'un huis clos ou si la jauge des 1000 personnes est à appliquer.  

 

La ministre se signale cependant favorable à la tenue des compétitions et préconise la continuité sportive.

Le huis clos pouvant alors devenir toujours selon ses propos une doctrine d'organisation des événements sportifs.

 

Enfin, suite aux différentes sollicitations reçues, nous confirmons que pour éviter les craintes de transmission, il convient de ne pas se serrer la main lors d'une rencontre sportive et préférer une salutation de loin.