Site officiel

actualité

Vétérans : 6 médailles pour la France

Publié le : 31/05/2016
Modifié le : 11/06/2016

C’est avec un très bon bilan de six médailles que la France a achevé dimanche les Championnats du Monde vétérans à Alicante. Eric Durand en or (40-49 ans), Sylvie Plaisant en argent (40-49), tout comme Michel Hovelaque (+90) et Jacques Versang (70-74) en bronze, se sont illustrés lors de cette immense fête du tennis de table. En double, les paires De Santa Barbara/Le Corvec et Matarasso/Siche ont décroché le bronze.
Le site de la compétition
/ Les résultats jour par jour

Il faut le voir pour le croire ! Les Championnats du Monde vétérans constituent une manifestation sportive d’une envergure phénoménale, en attestent les chiffres : 4517 joueurs et joueuses (l’inscription est libre et ne donne pas lieu à des sélections) ont ainsi participé à la 18e édition qui s’est achevée dimanche à Alicante (Espagne), issus de 80 nations, dont pas moins de 349 Français, inscrits dans les 17 catégories en simple et double (9 pour les hommes, 8 pour les femmes, de 40 à plus de 90 ans). Au total, 165 tables étaient mises à disposition des pongistes pendant les six jours de compétition !

Parmi les 349 Français venus participer à cette vraie fête mondiale du tennis de table, qui se déroule dans un esprit de convivialité loué par tous et explique son énorme succès, trois se sont illustrés, revenus avec une médaille autour du cou de leur périple espagnol. Honneur au plus âgé, Michel Hovelaque, qui fêtera en novembre ses 90 ans et a remporté sa première médaille mondiale en simple en +90, lui qui avait déjà eu les honneurs du podium en double, en 85-89 ans à Stockholm (2012). « J’espérais mieux, mais je suis tombé en finale sur un Chinois qui était beaucoup plus fort que moi, je n’ai pas réussi à le maîtriser, bravo à lui ! », a commenté l’intéressé qui a apprécié « l’ambiance extraordinaire » de ces Mondiaux, dont il est devenu un habitué.

Licencié depuis 1996 à Beauchamp, dans le Val-d’Oise, où il réside et s’entraîne deux fois par semaine, Michel Hovelaque s’est découvert « une vocation tardive » pour le tennis de table : « Après mon mariage, nous avons eu cinq enfants avec ma femme, le sport, c’était de s’en occuper ! Après, je me suis mis au judo à 36 ans, j’ai obtenu la ceinture marron, puis je me suis tourné vers le tennis de table à Taverny où je suis resté pendant 24 ans. » Fier de sa médaille d’argent, le bientôt nonagénaire se verrait bien remettre ça dans les années à venir, pourquoi pas lors de l’édition 2020 des Mondiaux, à Bordeaux ? « A mon âge, je ne fais plus guère de projets à long terme, répond-il dans un grand rire. Mais si j’ai toujours bon pied, bon œil, pourquoi pas ? D’autant plus que c’est à Bordeaux et que j’apprécie le bordeaux ! »

Les deux autres médaillés tricolores de la compétition ont à peine la moitié de l’âge de Michel Hovelaque : Eric Durand a 41 ans, Sylvie Plaisant 43 ans. Si la seconde, deux fois championne de France senior (1995 et 1997) et aujourd’hui encore en activité en Pro B, à l’Entente Saint-Pierraise (Seine-Maritime), a échoué en finale face à l’Allemande Ya Ping Ding (0-3), le premier s’est paré d’or pour sa première participation à ces Mondiaux vétérans ! « J’ai vécu une magnifique aventure : mon ancien manager du Montpellier Tennis de Table m’a appelé en fin d’année dernière pour me proposer de participer avec d’autres joueurs de l’époque. Je me suis pris au jeu, je me suis entraîné en Pro B à Miramas, et une fois arrivé à Alicante, j’ai vu que certains joueurs manquaient. Je me suis alors dit qu’il y avait un coup à jouer et j’ai réussi à aller jusqu’au bout. »

Non sans mal avec notamment un enchaînement de deux matchs consécutifs en huitièmes et quarts de finale le samedi, qu’il a su à chaque fois négocier à la belle (3-2), avant une finale dimanche, encore remportée 3-2, face au Suédois Mats Kaellberg. Cette première expérience ne restera sans doute pas sans lendemain pour celui qui, dans les années 90, a fait partie du Top 15 français, vice-champion de France en club avec Montpellier : « Je n’ai jamais eu l’occasion de participer à une telle compétition, c’est exceptionnel, j’ai eu une chance incroyable. » Qu’ils aient 41 ou 89 ans, le plaisir est visiblement le même…

Les médailles tricolores

40 - 49 ans messieurs : Eric DURAND – Médaille d’or
40 – 49 ans dames : Sylvie PLAISANT – Médaille d’argent
+ de 90 ans messieurs : Michel HOVELAQUE – Médaille d’argent
70 – 74 ans messieurs : Jacques VERSANG – Médaille de bronze
70 - 74 ans – Double dames : Michelle DE SANTA BARBARA / Colette LE CORVEC – Médaille de bronze
85 – 89 ans – Double messieurs : Edouard MATARASSO / Jean SICHE – Médaille de bronze