Site officiel

actualité

Le Ping Santé

Publié le : 13/05/2020
Modifié le : 20/05/2020

Afin de mieux connaître le Ping Santé, l’un des axes prioritaire de développement de la FFTT, découvrez ci-dessous l’interview réalisée auprès de Sylvie Selliez, médecin fédéral et Lucie Coulon, Conseiller Technique Sportif, Coordinatrice Nationale du « Ping-Santé » au sein de la Fédération.

Quel est l’objectif du Ping Santé ?

Le Ping Santé a deux grands objectifs : 

- pour les personnes en bonne santé, l’objectif est de lutter contre les effets négatifs de la sédentarité et du vieillissement. La pratique régulière du tennis de table développe ou entretient la vitesse, l’équilibre, la coordination motrice et l’habileté psychomotrice, l’attention, la concentration et la prise de décision, la souplesse articulaire, la sollicitation mécanique du squelette, l’analyse de situation et l’orientation dans le temps et dans l’espace. 

- pour les personnes qui souffrent d’une maladie chronique, l’objectif est de tirer parti de ces bénéfices généraux, mais également d’en tirer d’autres, selon leur état de santé. L'objectif est de permettre une réhabilitation et un reconditionnement physique afin de lutter contre les conséquences induites par la maladie.  Permettre de favoriser le retour à un certain degré de socialisation.

 

Quelle est la différence entre le Ping Santé Bien-être et le Ping sur Ordonnance ?

- Dans le cadre du Ping Santé Bien-Etre, le tennis de table contribue à se sentir «bien dans sa tête» et «bien dans son corps» tout en étant adapté au plus grand nombre. La pratique se rapproche de celle classique dite « loisirs », tout en étant adapté en terme d’intensité, de durée et de difficulté. Si la progression est recherchée, elle n’est pas l’objectif principal.

- Dans le cadre du Ping sur Ordonnance, l’éducateur adapte la séance à la pathologie du/des pratiquant(s). Cela se fait en relation avec le corps médical et via un livret de suivi, permettant à tous d’échanger sur les exercices à réaliser, les sensations avant et après l’exercice, les difficultés rencontrées, les améliorations remarquées. Cette pratique est du « sur mesure » mais les séances peuvent bien sûr accueillir plusieurs pratiquants, le lien social créé par l’activité étant primordial et nécessaire. Ce lien sera un facteur d'assiduité et de motivation par l'émulation entre pratiquants.

 

Comment se décline une séance de Ping Santé ?

En amont de la première séance de Ping Santé, l’éducateur réalise une évaluation préalable de la condition physique des pratiquants, qui permet de mettre en place des adaptations individualisées. 

Lors de chaque séance, il est primordial de s'adapter à la forme du moment des pratiquants. 

Cette première étape réalisée, une séance type se décline sous la forme suivante :

- Sa durée est comprise entre 1h00 et 2h00, de l’accueil à la discussion de fin de séance. 

- L’éducateur présente la séance, puis met en place un échauffement adapté, général et cardio-vasculaire, puis fait réaliser quelques étirements sur lesquels il peut intervenir afin de corriger les postures.

- Il propose ensuite un travail technique et enchaîne avec des échanges et des jeux pongistes, tout en alternant entre ces situations, un travail de renforcement physique.

- L’éducateur enchaîne par un retour au calme avec des exercices respiratoires et des étirements passifs.

 - La séance se termine toujours par un bilan de séance et surtout un moment d’échange et de convivialité (partage de la vie personnelle, des sensations, des besoins) et éventuellement le partage d’un goûter.

Bien évidemment, les pratiquants prennent le temps de récupérer et de s’hydrater entre chaque exercice!

 

Quel est l’objectif du partenariat avec France Alzheimer ?

L'objectif est  de mutualiser les forces et promouvoir les activités de sport adapté, dans l’accompagnement  des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leur entourage. Au vu des  actions développées par le  tennis de table en Allemagne, aux Etats-Unis et dans certains clubs nationaux  avec la mise en place de séances spécifiques pour les personnes atteintes d'Alzheimer et pour les  personnes en situation de handicap, nos deux organismes ont pris conscience de leur complémentarité.  Le tennis de table est en effet bénéfique pour les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Au-delà  de ses vertus de socialisation et de ses bienfaits sur la concentration, la perception de l’espace visuel et la  coordination motrice, il stimule le système cognitif et contribue à stimuler l’hippocampe, zone du cerveau fragilisée par la maladie d’Alzheimer.

Ce partenariat a également pour ambition de développer une offre de proximité dans toute la France, de rassembler les acteurs et de construire ensemble des offres cohérentes répondant aux besoins de ces  personnes fragilisées. Cette ambition se concrétisera notamment par le rapprochement des clubs de la Fédération Française de Tennis de Table et des associations départementales de France Alzheimer, par la mise en place d’ateliers adaptés, par l’accompagnement des acteurs professionnels, et par un engagement mutuel afin d’évaluer scientifiquement cette activité sportive dans le parcours d’accompagnement des personnes atteintes de la maladie et de leurs proches aidants. Nous souhaitons objectiver les bénéfices décrits dans certaines publications internationales et les consolider pour le Médicosport auprès de la Commission Médicale du CNOSF.